LES ENFANTS DE L'UN Forum Index LES ENFANTS DE L'UN
BONJOUR ÊTRETÉ ! La route de l'Unité, de la fusion avec le SOI s'ouvre à nos cœurs ardents et nos yeux émerveillés
 

   FAQ  -  Search  -  Memberlist   -  Register   Log in
« DU DEPOUILLEMENT A LA LIBERTE » Serge Pastor

 
Post new topic   Reply to topic    LES ENFANTS DE L'UN Forum Index >>> SPIRITUALITE >>> PHILOSOPHIE
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Célébriän
Administrateur


Offline

Joined: 13 Apr 2011
Posts: 2,082
Localisation: Paris
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Poissons (20fev-20mar)
Signe Chinois: 兔 Lapin

PostPosted: Fri 22 Apr - 13:11 (2011)    Post subject: « DU DEPOUILLEMENT A LA LIBERTE » Serge Pastor Reply with quote


 
Quote:


Serge Pastor a accepté de répondre à la demande de « Eckhart Tolle en français » d'écrire un texte inédit  bien qu'il n'écrive presque plus dans le domaine de la spiritualité hormis dans la revue « 3ème millénaire ». http://www.revue3emillenaire.com/lire/lire.php?pid=503&art_ident=20
voir aussi: http://eveilimpersonnel.blogspot.com/2007/08/le-veilleur-silencieux-serge-pastor.html
  1.  
    Il souhaite rendre cet espace inter-actif, pas simplement sous forme de Q-R, car qui peut bien prétendre répondre à des Q que nous nous posons ? Inter-actif par l'échange des visions de chacun... d'autre part, il désire avancer avec vous pas à pas, comme le feraient deux ami(e)s empruntant un chemin inconnu, non tracé d'avance, et découvrant à chaque détour, une partie une du tout ...
     
      Aujourd'hui, Serge débute avec ce texte, en vous proposant comme thème d'attention :
     
    « DU DEPOUILLEMENT A LA LIBERTE »

     
    1ère approche pour aborder cette question :
    LA DESIDENTIFICATION AU LANGAGE

     
    Si je veux être libre et donc vivre libéré de tout attachement aliénant, il est indispensable que je voie mes propres chaînes, car comment pourrais-je prétendre vivre libre si dans mon quotidien, je suis et reste prisonnier de mes désirs, de mes pensées, de mes croyances ?
     
    Prisonnier de quoi ? De mes propres schémas, de mes propres constructions. Enchaîné par la totalité pesante de mes propres représentations du monde et de moi-même, je ne peux être serein, tellement je me suis alourdi et immobilisé sous la chape de plomb de "l’ego", vous savez ce moi qui a pris possession de ma conscience et auquel je m'identifie. vous savez ce "c'est moi", "c'est ma pensée", "c'est ma femme", cette coque dans laquelle je me suis enfermé tout petit, cette bulle non élastique qui m'englue chaque jour dans des croyances, des certitudes, cet EGO, ce moi exclusif, qui surtout ne veut pas lâcher son emprise...
     
    Mes pensées, mes sentiments, mes ressentis, mes espoirs comme mes craintes, mes souffrances ou joies anciennes, tout cela hante les couloirs surchargés de ce moi que j’ai créé et qui génère depuis toujours, mon inconscient et ma conscience qui lui est soumise.
     
    Cet "encombrement" mental et psychique, ce brouhaha verbal et imagé, cette t'chatche permanente avec moi-même ou avec un autre fictif, peuplent chacune de mes idées du matin au soir et envahit même mes rêves (ou cauchemars) la nuit .
     
    Heureusement que dans sa nature bienveillante, le cerveau évacue chaque jour, des centaines d’idées et de formes-pensées inutiles et rejette celles qui pourraient porter atteinte à son équilibre …Un peu comme s’il mettait en place une sauvegarde, un filtre, un seuil de saturation au-delà duquel l’insupportable pourrait avoir accès !
     
    Puis-je voir tout cela ou suis-je condamné à être tel un navire, sans commandant de bord, ballotté et soumis aux caprices de Neptune, risquant à tout moment, d’être englouti par l’océan de mes propres rêves et de mes pensées ?
     
    Ai-je la capacité de conscientiser tout cet imbroglio quotidien ?
     
    Le moi est en fait un « langage », une expression de ce qui est, une interprétation "sur" la vie et non la vie elle-même, une virtualisation de ce qui est - et pourtant j'y crois (mon EGO) dur comme fer et même - et non ce qui est lui-même, un habillage de la vie et non la vie elle-même, une parole incessante qui fonctionne 24h sur 24.
     
    Il ne cesse jamais de jacasser. Son langage intérieur (mes pensées) et son langage extérieur (mes actions, mes implications journalières, mes sentiments, peurs, joies,…, mes échanges avec autrui) forment la source d’aliénation de l’homme et constituent l’essence nourricière du moi.
     
    Le moi n’existe qu’à travers le langage qu’il créé, le langage étant l’expression de la forme et non de l’être qui lui, est libre de tout langage, même s'il utilise le véhicule du langage, comme un conducteur utilise sa voiture ou sa moto pour se rendre ici ou là.
     
    le véritable "habitant" est le veilleur silencieux.
    celui qui a investi la place est le moi pas vraiment silencieux (car l'ego est incapable de silence).
     
    Mon identification au langage est donc la source de ma non liberté, car le langage n’est que l’aspect forme de la vie, la dimension Avoir, laquelle peut ne pas se conjuguer avec la dimension Etre.
     
    Si je peux me désidentifier du langage, tout en l'utilisant de façon éclairée, c'est-à-dire voir que ce n’est là que l’habit de l’être, je suis libre.
     
    Je peux alors employer le langage – la pensée, l’idée, la parole, l’imaginaire – comme une source d’expression, d’enrichissement et de créativité.
    Si je reste prisonnier du langage, c'est-à-dire si je m’identifie au mot, au langage, à l’expression, à la pensée, bref à la forme, je ne peux accéder à la liberté.
    En clair, l’être humain, s’il n’est pas vigilant vis-à-vis du mental et de ses émotions, peut être soumis à « l’institution » de l’égo, agissant tel un chef d’entreprise et parfois tel un dictateur, qui est basée sur l’auto-identification au langage. Ainsi, l’égo mène sa barque et son pouvoir de séduction et d’auto-inconscience personnelle, fait que je suis dupe de ses arguments de type mental : justification, contradiction, méfiance, obstination, habitude compulsive…
     
    les STRATEGIES de l'EGO sont très subtiles. les voir et les identifier est une première étape... vers le dépouillement et le veilleur silencieux, cet ULTIME-JEU qui se tient à l'arrière-plan du langage et de la forme !
     
    serge. 20 avril 2011.

 

 

Trouvé ici : https://www.facebook.com/notes/eckhart-tolle-en-fr...



_________________
"L'humilité sert à agir avec puissance"
Back to top
Visit poster’s website
Publicité







PostPosted: Fri 22 Apr - 13:11 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    LES ENFANTS DE L'UN Forum Index >>> SPIRITUALITE >>> PHILOSOPHIE All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  


Portal | Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo