LES ENFANTS DE L'UN Forum Index LES ENFANTS DE L'UN
BONJOUR ÊTRETÉ ! La route de l'Unité, de la fusion avec le SOI s'ouvre à nos cœurs ardents et nos yeux émerveillés
 

   FAQ  -  Search  -  Memberlist   -  Register   Log in
LA FILEUSE DE BENODET

 
Post new topic   Reply to topic    LES ENFANTS DE L'UN Forum Index >>> ART >>> POESIE
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Célébriän
Administrateur


Offline

Joined: 13 Apr 2011
Posts: 2,082
Localisation: Paris
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Poissons (20fev-20mar)
Signe Chinois: 兔 Lapin

PostPosted: Thu 30 Jun - 11:03 (2011)    Post subject: LA FILEUSE DE BENODET Reply with quote

 
  


Quote:


  LA FILEUSE DE BENODET
de : Maori, Spip, Aapm, Yaris, Célébriän

Bien connue à Bénodet
Elle filait à toute allure
Sur son vieux rouet
J'entendais le murmure
De la pédale fatiguée
D'avoir tant et tant filé

Sous sa coêffe empesée
Le souvenir d'Hervé
Fusait vers le navire
Où son cœur chavire.
Une perle au bout du cil
Dans sa ride, traça un fil

Une larme diamant avait perlé 
La dernière ou peut-être pas
Elle en avait tant et tant versé !
Mémé pédalait à petits pas
Et le rouet chantait toujours
Sa douce complainte d'amour

Que diable, mamie Gaït !
Larmes en marmite
Pour ce soudard
Qui n'aimait que le lard
Grillé à la poêle ou rôti
Ce mangeur de cochon frit

Ne vivait que de ripailles
Te laissant ces canailles
De gorets nés dans la paille
Tandis qu'il rentrait très matinal
Avec, à la main, son journal
Qu'il lirait en mangeant son cantal

Le pied de mémé,
D'un mouvement saccadé,
Imprimais le rythme du temps,
Plongé dans ses souvenirs latents,
Elle souriait revoyant son amant,
Rencontré une nuit de la saint Jean

Cela faisait bien cinq ans
Émue par tant d'allant et de talent
Elle se disait secrètement
Est ce donc venu le temps ?

Celui d'un départ  tentant,
D'un retour permanent,
La source de toute ses élans,
La guidait sur le chemin des quatre vents

Le temps s'arrêta
Et le rouet continua
Sa complainte monotone
Du pied de la Bretonne
Qui se levant doucement
Huma le vent du temps
De retrouver son panty
Et sa soupe aux pissenlits

Fumet délicat d'un savoir faire ancestral
Salutaire pour le foie, une radicale,
C'était le nom qu'elle donnait à cette plante,
Elle n'était pas très savante,
Mais connaissait les simples et leurs vertus

Au matin, on l'a retrouvée
Un rêve au bout des lèvres
Sur son ouvrage, endormie
Envolée, libérée,
Du temps qui crève...
Adieu ma.mie

Depuis ce jour
On ne parle plus que d'amour
On ressort ses ouvrages
On la voit tel un mage   


     arbre love  

_________________
"L'humilité sert à agir avec puissance"
Back to top
Visit poster’s website
Publicité







PostPosted: Thu 30 Jun - 11:03 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    LES ENFANTS DE L'UN Forum Index >>> ART >>> POESIE All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  


Portal | Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo