LES ENFANTS DE L'UN Forum Index LES ENFANTS DE L'UN
BONJOUR ÊTRETÉ ! La route de l'Unité, de la fusion avec le SOI s'ouvre à nos cœurs ardents et nos yeux émerveillés
 

   FAQ  -  Search  -  Memberlist   -  Register   Log in
Qu’est-ce qui n’est pas Illumination ? ~ Par Michael Brown.

 
Post new topic   Reply to topic    LES ENFANTS DE L'UN Forum Index >>> SPIRITUALITE >>> De l'ALPHA à l'OMEGA
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Célébriän
Administrateur


Offline

Joined: 13 Apr 2011
Posts: 2,082
Localisation: Paris
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Poissons (20fev-20mar)
Signe Chinois: 兔 Lapin

PostPosted: Sat 25 Jun - 14:06 (2011)    Post subject: Qu’est-ce qui n’est pas Illumination ? ~ Par Michael Brown. Reply with quote

 
Quote:

Qu’est-ce qui n’est pas Illumination ?
 
   
Publié le 25 juin 2011 par Le Passeur


   
    
Par Michael Brown.

Tous ceux qui cherchent à évoluer vers leur plein potentiel font face à un moment donné à la notion d’Illumination. Cependant, pour la majorité, cet état mystique de conscience pleinement éveillée demeure un concept intellectuel : un état aussi éloigné que gagner à la loterie nationale. Est-il possible que notre concept de l’illumination soit erroné ?

Car si c’est le cas, nous faisons alors des efforts pour réaliser un état qui n’existe même pas.Je pensais autrefois que l’illumination était une expérience particulière dans laquelle il y aurait des feux d’artifice cosmiques intérieurs, suivis par des révélations stupéfiantes aux proportions bibliques, se terminant dans l’ajustement total de ma relation avec tout ce qui existe dans ce monde.

Dans mon approche j’ai ardemment recherché cette expérience comme un point précis à atteindre où je finirais par tout comprendre, et, simultanément, où je me sentirais extraordinairement bien pour toujours et à jamais, Amen! Combien j’avais tout faux! Je suis toujours ouvert à une telle expérience intérieure, mais tandis que je continue mon voyage le long des couloirs de cette vie, je découvre que « l’illumination n’est certainement pas ce que je pensais que c’était ». Merci mon Dieu !

Tout d’abord, juste le fait de savoir qu’il existe un état d’être appelé « illumination » est en soi une expérience d’illumination. Beaucoup d’êtres sont tellement liés à leur passé, aux conséquences de leurs pensées, paroles et actions, que toute leur énergie est investie dans la survie. Ils ne lèvent même pas les yeux pour se demander « Pourquoi le ciel est-il bleu ? » Ils sont simplement reconnaissants qu’il ne pleuve pas ce jour-là. Pour un tel individu, s’éveiller à l’idée qu’il y a plus à expérimenter dans la vie qu’une tristesse sans fin, le dur labeur et les épreuves, c’est cela l’illumination.

Une fois que j’ai été en mesure de lâcher l’idée erronée que l’illumination était une expérience particulière et explosive et que c’était en fait quelque chose de plus réaliste que des feux d’artifice intérieurs suivis de joyeux délires 24 heures sur 24, je me suis ouvert à une perspective complètement différente : celle que l’illumination est continuelle et qu’elle continuera de l’être éternellement.
    
Curieusement, l’expérience qui me tira de mes illusions concernant l’illumination s’est produite par le biais d’une relation intime. Lorsque j’avais environ 38 ans, j’ai été attiré par une femme merveilleuse qui était beaucoup plus jeune que moi avec qui je me suis intimement engagé. Mon mental me disait que ce n’était pas quelque chose de bénéfique. Heureusement, mon cœur l’a emporté sur mon conservatisme. C’est au cours de cette relation que j’ai découvert le sens de l’intimité… C’est pendant cette rencontre intime que j’ai réalisé que ce n’était pas du tout l’illumination que je cherchais, c’était l’intimité.
   
    
Je cherchais désespérément l’intimité avec moi-même, avec Dieu, avec la nature, avec ma famille, avec tous les humains que je rencontrais, avec mes chats, avec mon écriture, avec les plantes, avec la pluie qui tombe, avec ma douleur, avec mes rêves et mes visions et avec tous les instants de cette expérience que nous appelons « vivre notre vie », comme faire la vaisselle et la lessive.

Bien sûr, l’intimité, pour qu’elle soit authentique, demande que nous nous montrions conscients et « présents » au cœur de toutes nos expériences.

Réaliser cela, pour moi, a été un moment d’illumination.

Je ne suis parvenu à le réaliser qu’en entrant dans une expérience à laquelle mon mental avait totalement résisté. Je me suis alors aussi rendu compte que jusque-là, j’avais utilisé mon mental comme outil principal pour rechercher l’illumination; je pensais que je pourrais l’atteindre par la pensée, la compréhension et l’analyse. Encore une fois, je me trompais.

Aujourd’hui je suis heureux de ne pas être éveillé, arrivé à destination cosmique et ayant reçu un « Diplôme en Illumination » du multivers stipulant que j’ai accompli « l’ultime tâche spirituelle ». Aujourd’hui, je perçois l’éveil à de nombreux niveaux et l’un d’entre eux est l’acceptation que chaque jour est rempli d’expériences d’illumination, si seulement je les laisse entrer.

A présent ma vie est parsemée de possibilités potentielles continuelles d’illumination :
L’illumination c’est réaliser que je suis responsable de mes propres expériences.

L’illumination c’est réaliser que ma Présence Intérieure est une expérience partagée.

L’illumination c’est être reconnaissant envers Dieu, quoique Dieu représente pour moi, pour chaque expérience qui se manifeste à moi.

L’illumination c’est savoir que mes épreuves sont toujours une bénédiction déguisée de croissance potentielle et de sagesse.

L’illumination c’est savoir que rien dans ma vie n’arrive par accident.

L’illumination c’est être capable de vivre des moments simples, comme se promener et apprécier le paysage.

L’illumination c’est être disposé à faire de petits pas chaque jour pour me nourrir, me soigner, m’enseigner et me guider moi-même.

L’illumination c’est connaître la différence entre réagir et répondre.

L’illumination c’est être capable d’extraire le Dharma de mon drame.

L’illumination c’est être capable de me pardonner, et donc à autrui.

L’illumination c’est être en mesure de s’asseoir avec les autres tandis qu’ils passent par des difficultés, sans me sentir obligé de trafiquer leur expérience.

L’illumination c’est de rire de mon propre sérieux, ou de ma sottise, jusqu’au point d’avoir mal aux tripes ou que les larmes coulent de mes yeux.

L’illumination c’est d’espérer que quoi que Dieu soit, il est profondément conscient de moi et que je ne peux donc jamais être seul.

   

Or, tout au long de mon expérience, tandis que je passe de l’inconscience à un surcroît de conscience, les degrés d’illumination sont illimités. J’aime ce sentiment car Dieu est une expérience illimitée, le voyage au cœur de la réalisation de Dieu est illimitée. L’illumination c’est de simplement pouvoir considérer cela et toutes les possibilités infinies auxquelles cela invite.

Lorsque nous découvrons que l’illumination n’est pas ce que nous avons pensé que c’était, nous pénétrons alors un stade de véritable illumination qui ouvre une porte vers des stades infinis d’illumination.

Découvrir que l’illumination « n’est pas ce que nous pensions que c’était » est une raison de célébration ! A partir de ce moment, des portes dans nos esprits et nos cœurs s’ouvrent et la lumière de l’authenticité se déverse à travers des fissures qui s’élargissent de plus en plus dans nos idées erronées qui se dissolvent.

Demeurer dans cet état d’émerveillement nécessite de garder un esprit ouvert. Chaque fois que nous décidons de quelque chose, simultanément nous fermons la porte à la croissance continuelle. L’illumination c’est reconnaître que nous faisons de telles erreurs le long du chemin. L’illumination c’est savoir qu’il y a toujours plus à découvrir.

En s’approchant de l’illumination de cette manière, comme un voyage sans fin avec des continuels « Aha ! » nous permettons à nos expériences de vie d’être une histoire que Dieu nous raconte afin que découvrions et redécouvrions notre soi illimité, sans fin, éternel et mystérieux.

Je suis également ouvert sur le fait d’avoir totalement tort à propos de tout cela. Si je découvre que j’ai tort, cela aussi sera ‘illumination’.
 
© Michael Brown – Traduction : linda@mayanmajix.com

Source originale.
Source : http://www.urantia-gaia.info (en cas de copie, merci de respecter l’intégralité du texte et de citer la source)







_________________
"L'humilité sert à agir avec puissance"
Back to top
Visit poster’s website
Publicité







PostPosted: Sat 25 Jun - 14:06 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Maori
Guest


Offline




PostPosted: Sat 25 Jun - 20:51 (2011)    Post subject: Qu’est-ce qui n’est pas Illumination ? ~ Par Michael Brown. Reply with quote

GEENIAL

flottie fleurs soleilanimé soleilanimé soleilanimé flottie fleurs
Back to top
Tai Tai



Offline

Joined: 12 May 2011
Posts: 57
Localisation: Europe

PostPosted: Sat 25 Jun - 23:06 (2011)    Post subject: Qu’est-ce qui n’est pas Illumination ? ~ Par Michael Brown. Reply with quote

des coeurs des coeurs magnifique, merci   Chantal !.... ange coeur et en plus il est beau ce Monsieur ! hahahaha pencarte ...!
Back to top
Contenu Sponsorisé







PostPosted: Today at 21:49 (2019)    Post subject: Qu’est-ce qui n’est pas Illumination ? ~ Par Michael Brown.

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    LES ENFANTS DE L'UN Forum Index >>> SPIRITUALITE >>> De l'ALPHA à l'OMEGA All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  


Portal | Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo