LES ENFANTS DE L'UN Forum Index LES ENFANTS DE L'UN
BONJOUR ÊTRETÉ ! La route de l'Unité, de la fusion avec le SOI s'ouvre à nos cœurs ardents et nos yeux émerveillés
 

   FAQ  -  Search  -  Memberlist   -  Register   Log in
POEME EXQUIS POUR 5 CLAVIERS ... ET 1 VOIX ....

 
Post new topic   Reply to topic    LES ENFANTS DE L'UN Forum Index >>> ART >>> POESIE
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Célébriän
Administrateur


Offline

Joined: 13 Apr 2011
Posts: 2,082
Localisation: Paris
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Poissons (20fev-20mar)
Signe Chinois: 兔 Lapin

PostPosted: Fri 10 Jun - 22:53 (2011)    Post subject: POEME EXQUIS POUR 5 CLAVIERS ... ET 1 VOIX .... Reply with quote

 
Quote:



    harpe
       
 CREATION POETIQUE COMMUNE
Maori ~ Aapm ~ epervierbleu ~ Gc ~Célébriän

VOIX :   epervierbleu
          
 Les vers, j'sais pas faire  
 J'préfère les vers de terre
Et courir ventre à terre
N'est pas une mince affaire
Et l'affaire de nos pairs
Trop souvent nous affaire

En de vaine et épuisantes suppositions
Ne nous perdons-plus ! Non de non !
C'est dans ce sens que nous nous retrouvons,
Réunis pour de bon
Rentrons vite à la Maison
Où nous attendent nos chaussons

Oublions les chaussons
Allons courir dans l'avoine et le son
A travers les sillons
Chaussés de bottillons 
Nous y danserons le cotillon
Et voleront les blancs jupons

Et les nuages, seront jaloux
De ces lutins fous
Coiffés d'un bonnet de houx 
Imitant les hiboux
Le savant fou 
Fait le roudoudou

Alice chante le couroucoucou,
Au grand dam de lapinou
Piou piou piou fit lapinou
Alice, tu es encore debout,
Sur le chapeau de feutre rouge
T'agrippant après un clou

OuÎ, ouïe, ouïe
Il est chelou
Drapé dans sa rondeur
Porté par un homme de valeur
Qui a finalement achevé son dur labeur
A la bonne heure, et de bonne humeur

Tout va bien chère marquise
Permettez-moi, je vous prie
De tendrement vous faire la bise
Ne voyez là aucune friponnerie
Rire de marquise au rose teint
"Petit lutin ! Fais pas l'malin

Prends mes deux mains"
Ah ! Gente dame vos deux mains
Ne me suffiront point
Répondit le lutin joyeux
C'est tout entière que je vous veux

Nenni, turlututu
Chapeau pointu
Ou dans le houx, frotti-frottu
Petit lutin cucu

Assis dessus,
De pailles est le fétu,
Que me veux tu,
Habillé de se beau costume ,
Brodé de plumes, 
Ramassée à la pleine  lune

Ce que je veux me dis tu ?
Ôter les masques insipides
Avancer de façon intrépide
Chanter avec le soleil
Rendre mon cœur vermeille
Créer le pays des merveilles

Petite sotte aux feuilles d'oseilles
Niaiserie, que de rêver et bailler aux corneilles 
Se lever  et travailler matinale
Te sortira du banale
Tu te sentira joviale
En lisant ton nom dans les annales

Les annales ce vieux grimoires
Qui raconte toutes ces histoires
un vieux livre poussiéreux
Crapahuteux et toussoteux
Qui  te fait éternuer
Et t'empêche de rêver

Viens dans mes rêves te promener
Des merveilles y son parsemées
De toute les couleurs je les ai décorés
Aidé de mes amies les fées
Dans une forêt enchantée
Tu pourra y fouler les pieds

Quelle belle et somptueuse idée !
Il reste ce nom que tu as cité
Inscrit dans le vieux grimoire
Enserrant ma mémoire
Empêchant les rêves de s'envoler
Est-il possible de le renouveler ?

Tout est possible ! Dans tes pensées se trouve une clé
Que toi seul  possède pour de vrai,
Depuis toujours au pays des fées
Le rêve devient réalité
Les mots couchés, volent sur  un lit embrumé

Verduron, verduronnette
Verduron don dondon !
J'ai perdu ma comprenette
Retrouvez-la moi,Cupidon !
Que chasses-tu vilain garçon
Avec ton arc et tes hameçons ?

Il chasse les neurones
Comme un sale gone
En jouant de l'idiophone
Dansons la chacone
Qu'est ce donc chacone ?
Un chat avec un cône ?

Qu'est ce donc neurone ?
Un nœud sur le Rhône ?
Laissons passer le cyclone
Emporter les icônes
Soyons, d'amour, Stone

Soyons vrai et non clone,
Dansons la tarentelle, 
Jouons sur la dentelle,
Nous en serons plus belles ,
Chantent nos tourterelles,
A l'annonce du bal de la veille,
Sifflé par une petite sittelle

Elle n'est pas morte la belle
De mille étoiles elle étincelle
Au paradis des pas perdus
Écoute les chant des turdus

Perchées sur une branche tordue,
Au fond des buisson touffus,
Point besoin d'avoir l'oreille tendue,
Elle est seulement endormie Adèle
La jolie et gracieuse pimprenelle
Vêtue de sa robe de dentelle

Rêve de son espace rebelle
Pour vivre cette mélodie de la nature,
Belle, belle éternelle, moins rebelle, my sister Adele
Hy ! my brothers , what's this kind of paradise
I've never seen such a simple think on this side...

Billevesées que cela
Tsointsoin et tralala
Fi des dentelles et falbalas
Jeans, tongs et cool baba !
Adèle a changé de look
Et apprend le chinook

Bande de bachibouzouks !
Zoukez avec la vie
Vivez le zouk
Et souk les soucis

Et ils firent une ronde...
Une ronde si ronde que personne ne fut oublié
Une ronde si belle qu'enfin les détresses étaient élevées
Si loin, si près que presque chacun sentait son cœur gonfler

Ma sœur venue d'outre manche,
Viens chanter ce dimanche,
Se déhancher les hanches,
Sur un aire de fête,
Elle joue de la trompette dans les guinguettes

Dans les guinguettes la zoukette ?
Allons allons c'est une autre fête
La zoukette pète le feu de son derrière alléchant
Caramel et chocolat languissant

Gâteaux au sirop lampant,
Sur le buffet dégoulinant,
Sous une chaleur étouffante,
Dans ce cirque étonnant,
Ces messieurs patientaient ,
L'arrivé d'un menu surfait

Viens ma chère grisette, viens
Il faut bien passer le temps
En attendant la fin des temps
De ta chemisette n'as pas besoin

De chemisettes en nuisette,
Dévêtu dans la ronde des sens, 
C'est par de douces caresses,
Qu'ils s' acoquinaient tendrement,

Pourquoi  encore parler du temps ?
Ce faux allié qui nous  méprend
Rien, non rien ne presse
Pour que lumière apparaisse
Éteindre les attentes pour allumer le printemps

Vivre le moment,
Pénétrer ces sens
Ma joue sur ta peau de velours
Mon cœur éclairé de tes battements
L'étreinte prends son importance

Un cœur devenu si  habile
Une nouvelle étreinte éthérée, subtile
Un nouveau sens du toucher  avec l'énergie
Délicatesse de la flamme d'une bougie
Dansant au rythme du souffle
Plus rien ne se camoufle


Voir le Fichier : belle_eternelle_rebelle.mp3
MP3 : Belle éternelle rebelle : epervierbleu

ou Essayez  comme ça alors .... C'est plus rapide :

http://www.archive-host.com/files/1058285/3df872e6ff8761bcb9d7b16356aa7c1b1…



coeurs12 five faux rhum coeurs12

coeur tendre joyinword coeur tendre
        

_________________
"L'humilité sert à agir avec puissance"
Back to top
Visit poster’s website
Publicité







PostPosted: Fri 10 Jun - 22:53 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
spip



Offline

Joined: 29 Apr 2011
Posts: 656
Localisation: orval.be
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Bélier (21mar-19avr)
Signe Chinois: 龍 Dragon

PostPosted: Sat 11 Jun - 15:30 (2011)    Post subject: POEME EXQUIS POUR 5 CLAVIERS ... ET 1 VOIX .... Reply with quote

Okay Mr. Green Okay                bisoujaune
_________________
un entier et indivisible,
Back to top
Contenu Sponsorisé







PostPosted: Today at 06:20 (2019)    Post subject: POEME EXQUIS POUR 5 CLAVIERS ... ET 1 VOIX ....

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    LES ENFANTS DE L'UN Forum Index >>> ART >>> POESIE All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  


Portal | Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo