LES ENFANTS DE L'UN Forum Index LES ENFANTS DE L'UN
BONJOUR ÊTRETÉ ! La route de l'Unité, de la fusion avec le SOI s'ouvre à nos cœurs ardents et nos yeux émerveillés
 

   FAQ  -  Search  -  Memberlist   -  Register   Log in
LES TERRIENS SUR LA PLANETE BIKINI

 
Post new topic   Reply to topic    LES ENFANTS DE L'UN Forum Index >>> PARTAGES >>> BÂTON DE PAROLE
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Célébriän
Administrateur


Offline

Joined: 13 Apr 2011
Posts: 2,082
Localisation: Paris
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Poissons (20fev-20mar)
Signe Chinois: 兔 Lapin

PostPosted: Fri 20 May - 14:38 (2011)    Post subject: LES TERRIENS SUR LA PLANETE BIKINI Reply with quote

Voilà une des œuvres collectives (cadavre exquis) écrite sur un site qui était le seul où j'allais  à l'époque (2005)
On était une petite dizaine à écrire ....  Quelle rigolade !! Hahahaha02
j'ai envie de vous amuser avec cette lecture ... bisoujaune

 
Quote:



Les Terriens sur la planète BIKINI

O
n est en 2070, la terre a basculé sur son axe il y a belle lurette et les ¾ de la population ont été engloutis après la fonte de la calotte glaciaire et les terribles épidémies dues à une guerre bactériologique
Les survivants ont été transférés sur la planète Bikini où vit une race d'humanoïdes plus avancés spirituellement

Les terriens vont devoir apprendre à aimer leur nouvelle planète et ce n'est pas un hasard si elle s'appelle Bikini, il fait très chaud sur Bikini, c'est toujours l'été avec deux soleils, le premier d'un bel orange, le deuxième parme. Camille et Arnold sont très surpris lorsqu'ils débarquent: il n'y a pas d'armes, une absence totale de violence. Ils cherchent à comprendre comment fonctionnent les Bikinéens.

Ils rencontrent un guide spirituel AderK2 qui les initie aux pratiques de Bikini :
La première loi qui leur est enseignée est celle-ci :

Si tu veux tout recevoir, donne tout à tous

Avec son corollaire :

Ce que tu veux apprendre, enseigne-le

Camille et Arnold ont beaucoup de mal à digérer ces principes et quand ils vont les redonner à leurs frères terriens ils se font huer

AderK2 intervient et dit : je comprends que tout cela soit très nouveau pour vous, nous allons vous aider, nous avons une cellule spécialisée pour ce type de problèmes, je vais vous affecter SalviaK1 une de nos expertes les plus chevronnées, vous commencerez certainement par de longues méditations pour vous nettoyer de toutes vos habitudes négatives.

SalviaK1 est un robot méditant que nous utilisons dans les cas difficiles mais non désespérés !
AderK2 conduit les survivants terriens à la cellule de décontamination mentale et leur présente Salviak1

Arnold et Camille ne se sentent pas vraiment à l'aise en observant Salviak1 ...
imaginez une grande machine bleue et dorée qui aurait vaguement l'allure d'une forme féminine ... Elle est assise en posture de méditation sur un siège de jade lui même sur une estrade d'améthyste. Tout autour de la cellule de forme circulaire, se trouvent des fontaines de lumière bleue en alternance avec des corbeilles de fleurs d'une rare beauté. Toute la pièce baigne dans une lumière vibrante argentée et une douce musique cristalline emplit l'espace.

Le groupe - impressionné - s'installe sur des tabourets en jade, jaspé d'or, avec, au-dessus de leurs têtes et venant du dôme, une lumière violette.

Sans l'avoir vraiment voulu, ils entrent en méditation

Camille et Arnold ne se séparent jamais de Poitou et Charente qui eux aussi ont fait le voyage. Depuis leur arrivée, ils sont vraiment perturbés et cherchent désespérément une trace même infime de poissons, ils n'en trouvent pas. Il ont suivi Camille et Arnold jusqu'à la cellule et mettent une pagaille indescriptible tout simplement pour se faire remarquer, des miaulements terribles parviennent aux oreilles de SalviaK1 qui n'a jamais rien entendu d'aussi angoissant.

Aussitôt SalviaK1 programmé pour calmer les esprits enclenche la procédure P345-234 de la classe Bikini 453, la dernière en activité. Aussitôt nos deux amis chats se retrouvent entourés d'un halo protecteur et bienfaisant, ce qui a pour effet de les faire revenir à un comportement félin dormeur.

AderK2 houspille SalviaK1 pour avoir tardé à réagir mais il ne sert à rien de houspiller un robot en méditation si l'on ne connaît pas le mécanisme qui doit être enclenché dans ces cas-là.

AderK2 est un exemplaire type de la race des Bikinéens : Très grand, près de 2m, il arbore une seyante couleur mordorée qui ne doit rien à un quelconque bronzage. Le visage est allongé avec de grands yeux vert émeraude et une bouche - plutôt grande - charnue mais finement ourlée. Les mains n'ont que 4 doigts : pas d'auriculaire. En effet ce petit doigt ne saurait rien apprendre aux Bikinéens qu'ils ne sachent déjà ! Les pieds sont élégamment chaussés de bottes lacées sur le côté. AderK2 est vêtu d'une tunique violette en tissu inconnu de nos amis mais souple et avec de légers reflets moirés. Cette tunique retombe sur un pantalon large et fluide de couleur or. L'ensemble a l'air très confortable tout en étant élégant.

AderK2 cherche désespérément le mode d'emploi du "houspillage" de son robot méditant et finit par le trouver

Mais AderK2 se trompe dans le maniement des boutons et provoque une danse de St Guy chez Salviak1 qui n'a pas le programme pour arrêter les convulsions qui l'animent, nos amis les terriens et les chats ont du mal à comprendre avec leur petit cerveau ce qui se passe, et c'est là que Trinity, fille de Camille, belle-fille d'Arnold, entre en scène. Depuis quelques jours elle a rencontré BéBéKDum un jeune Bikinéen bardé de muscles saillants, en vérité habillé d'une combinaison. Ils folâtrent tendrement dans les plaines sauvages de Bikini, BéBéKDum s'étant proposé pour accompagner Trinity dans son exploration. BéBéKDum est élève de AderK1, grand prêtre de Bikini. Nos deux jeunes amis entendirent tout ce vacarme et aussitôt BéBéKDum appuya au dos de SalviaK1 tout en prononçant un mantra, le résultat ne se fit pas attendre, le calme revint.

Camille s'inquiète beaucoup pour Trinity qui est trop souvent avec BéBéKDum à son goût. Elle ignore encore tout des us et coutumes des Bikinéens tout comme elle ignore l'âge de la maturité sexuelle chez eux ! Trinity va avoir 15 ans - 15 ans terrestres ! Mais que veut dire cet âge sur Bikini ?

Elle va se renseigner auprès du géant vert nommé Tampiko. Il éclate de rire en voyant l'inquiétude de Camille, ce qui ne la rassure pas du tout ! Tampiko explique à Camille que sur Bikini la sexualité est très simple : on laisse les jeunes batifoler, explorer autant qu'ils le veulent mais sous la direction éclairée d'AstrakAN et de son équipe. Leur rôle consiste à apprendre petit à petit à cette jeunesse bouillonnante, à canaliser leur énergie sexuelle. Que Camille ne s'inquiète pas ! Il n'y a aucun risque de grossesse indésirée ! Ici, sur Bikini, on ne peut pas faire d'enfants avant une certain âge et toujours avec l'autorisation du Grand Conseil.

Transmettre la vie est chose trop sérieuse d'une part et d'autre part il n'est pas question de dépasser un certain nombre d'habitants sur cette planète. De plus il faut que le couple désireux d'avoir un enfant ait un certain nombre d'années de vie commune

Camille vaguement rassurée laisse sa fille batifoler dans les prés avec BéBéKDum, il est vrai que AstraKan est parfois très rude,nous sommes loin de la méditation mais Camille comprend ces restrictions au niveau du contrôle de la natalité, Bikini est très petite, quelques milliers d'habitants la peuplent, les ressources ne sont pas éternelles, c'est d'ailleurs ce qui a contribué à la fin de la terre. Mais que mangent les Bikinéens? Une sorte de bouillie verte faite de plantes, la Sirbatie qui comporte tous les nutriments nécessaires.

 C'est très difficile pour les terriens de s'y accoutumer, pire pour les chats, mais ils n'ont pas le choix, il n'y a que la Sibartie, toujours et encore.

Arnold décide de partir en expédition pour faire le bilan des ressources de Bikini.

Quatre autres transférés se joignent à lui :
Jonathan un doux dingue qui prétend avoir été un goéland mais qui a un sens aigu de l'orientation
Dagobert bien connu sur la terre d'autrefois pour tout faire à l'envers et dont Arnold pense justement que cette faculté pourrait être utile dans leur quête
Gargantua, un costaud toujours affamé et donc très motivé pour chercher une source de nourriture autre que la Sibartie
et enfin une femme : Alice spécialisée dans les trouvailles de merveilles

Un guide leur est automatiquement affecté : un robot, MaïsKodanG, membre de l'équipe robotique de Sécurité de Bikini

Après les invitations à la prudence d'usage de la part de leurs proches et les
dernières embrassades ... La petite troupe partit à l'aventure.

Au bout de quelques heures, l'équipe se perdit dans une forêt à l'aspect jaunâtre, une odeur nauséabonde les prenait à la gorge, quelle puanteur, quelle puanteur s'écria Gargantua. Ses muscles ne lui servaient à rien, il ne pouvait plus épater la galerie dans ce lieu ensorcelé. Tous voulaient s'extirper à grande vitesse, on leur avait dit que les Spartaks, monstres de la pire espèce hantaient ces forêts.

Dagobert essaya un mantra à l'envers mais sans succès, Jonathan quant à lui ,fit pipi sur un arbre pour conjurer les mauvais sorts. Les Spartaks ont l'odorat très développé et aussitôt un Spartak éclaireur les vit, il lança son cri guttural, bien connu des Bikinéens.

Il y a du rouski dans l'air (traduction : ça va barder) s'écria Arnold, vite fuyons!!!!

Alice que personne n'avait consulté, tranquillement, sans se démonter, se mit droit devant la meute de Spartak et plaça son cri, maintenant bien connu sur Bikini, "Yop la Boum", les affamés stoppèrent net, le "Yop la Boum" les avaient sidérés, ils roulèrent en boule et finirent pas s'entretuer, la bataille fit rage et nos amis en profitèrent pour suivre Alice qui avait aussi le don de savoir s'orienter sur 1024 planètes.

1è possibilité : ils découvrent une mer orange qui les laissa pantois. Y avait-il des poissons dans cette eau se demandait Arnold en pensant aux matous et aussi à leurs estomacs gargouillants.

Le spectacle était magnifique mais personne n'osait se jeter à l'eau ! Gargantua se décida et fit le plongeon sous les applaudissements de ses amis. On ne le vit plus pendant un long moment et l'inquiétude allait grandissant dans le groupe.

Finalement il réapparut brandissant un énorme poulpe qui gigotait dans tous le sens.

C'est alors que MaïsKodanG poussa un hurlement de désespoir et s'agita comme un forcené.

La peau du poulpe est vénéneuse et Gargantua se retrouve couvert de pustules gratouillantes. Aussitôt, Gargantua sort de l'eau et cherche de l'aide hors de l'eau, encore une fois c'est Alice qui sauve la situation en utilisant une pierre de Bikini, inconnue des Terriens, appelée la Goulue qui a la propriété incroyable d'absorber tout ce qui est "en trop" sur les objets, les êtres vivants.
Très rapidement elle passa la Goulue sur Gargantua qui poussa de petits cris de souffrance puis de contentements. La mère orange fut abandonnée et l'équipée se dirigea vers la montagne sacrée où réside AderK1

Nos amis encore sous le choc surveillent les alentours tout en marchant : les Spartaks rôdent ...
Ils rencontrent, chemin faisant quelques Bikinéens dont une certaine TaKata qui leur apprend que la zone de la mer orange est un site sacré où se trouvent ces fameux poulpes gardiens de leur planète et qu'il ne faut absolument jamais aller à cet endroit. "Vous avez eu beaucoup de chance d'en sortir vivants !" leur dit-elle.

Cette bikinéenne est très belle dans sa longue robe en tissu vaporeux couleur flamme; Ses longs cheveux violets captent divinement la lumière des 2 soleils et mettent en valeur ses grands yeux vert émeraude

Nos amis sont sous le charme surtout Jonathan !

"Allez tout droit et vous arriverez près d'une rivière où une embarcation vous attend" leur dit-elle, sans préciser de quel genre d'embarcation il s'agit
"Arrivés de l'autre côté de la rivière, un guide vous conduira dans la montagne. Bonne route mes amis"

Ils continuent leur route en allant tout droit mais un obstacle se présente, un obstacle de taille : le Commandeur Spartak, chef suprême des Spartaks§ Même Alice ne peut s'en débarrasser avec le "Yop la Boum", rien ne fonctionne. Il mesure bien 4 mètres, des yeux injectés de sang noir au nombre de quatre, très massif, inquiétant il leur ordonne de faire demi-tour sinon!!!!! Mais nos amis pas encore bien rompus au jargon bikinéen ne comprennent rien. Jonathan, toujours sous le charme de la belle TaKata implore de l'aide.

Effectivement seule TaKata pouvait savoir que le talon d'Achille des Spartaks réside au sommet de leur crâne, il suffit de taper assez fort sur cette partie pour qu'ils abdiquent. TaKata monte derechef sur Gargantua pourvu d'un corps de 2 mètres et asséna un grand coup de poing sur le Commandeur des Spartaks. Il poussa un long cri déchirant, ce qui mit en déroute sa meute, la voie était libre, TaKata se joignit à eux.

Arrivés à la rivière, il n'y a pas de bateau !

"La galère continue !" dit Gargantua sur un ton qui déclencha l'hilarité générale !
Ils scrutent la rivière de tous leurs yeux mais .... Rien ... rien du tout !

Alice lève les yeux vers les arbres et ô Stupéfaction ! Il y a une sorte de bateau perché au sommet d'un arbre qui ressemble à un séquoia ! Et ce bateau qui s'apparente à une pirogue - mais à une pirogue qui serait en cristal de roche - les aveugle presque quand ils le regardent à cause des éclats de lumière fulgurante que lance le cristal. Mais est-ce bien du cristal?

Comment récupérer cette chose ?

Là surprise! Le séquoia leur parle, c'est la stupéfaction sauf pour TaKata qui a appris 125678 langues dès l'âge de quatre ans, c'est monnaie courante sur Bikini.

 Voici ce que dit TaKata "gdg g dgg dgret dg d dg gd 12? !!!!", nous vous résumons, la réponse ne se fit pas attendre "zezhddihd sb dtdteg s efe !!!".

Nos amis n'avaient bien entendu rien suivi, rien compris même Dagobert, roi du palindrome! Jonathan demanda à TaKata de traduire, mais TaKata avait déjà blanchi ce qui est l'équivalent de rougi sur terre, en voici une fidèle traduction "TaKata doit choisir un terrien et lui donner un baiser alors la pirogue magique sera à vous!". TaKata de plus en plus blanche, d'un pas plus que timide s'avança vers Jonathan et le bisa très discrètement ce qui le fit rougir.

Une blanche, un rouge quel spectacle.

Aussitôt le séquoia majestueux déploya ses branches et fit descendre la pirogue qui n'était pas en cristal de roche (c'est bien une vision de Happy terrienne!) mais en Foldron un métal Bikinéen inconnu sur terre, particulièrement léger.

Tout le monde embarque ...

Le groupe n'est pas au bout de ses surprises : cette étrange pirogue a la propriété d'adapter ses dimensions au nombre de personnes qui montent à bord. De plus elle n'a pas besoin de rameurs .... Une fois tout le monde installé, il suffit qu'une des personnes présentes indique à voix haute l'endroit précis où ils veulent se rendre ...et la pirogue y va ... majestueusement ... leur explique TaKata

Tout cela laisse nos amis rêveurs ...

La tache de lancer l'embarcation est confiée à Alice qui sans se démonter le moins du monde prononce la phrase magique : "Nous voulons traverser la rivière et rejoindre le guide qui nous attend de l'autre côté"

Et elle ajoute "Yop la Boum"

Et ça ... elle n'aurait pas dû ! La pirogue est devenue folle et s'est mise à tourner sur elle-même de plus en plus vite, emportant les occupants dans une danse insensée.

TaKata éclate de rire ... devant les regards ahuris et effrayés de ses compagnons ; Gargantua commence à avoir mal au cœur et Dagobert devenu fou se met à tourner sur lui-même dans la pirogue. Arnold se demande s'il reverra un jour sa Camille et ses chats ...

Finalement TaKata met fin à ce ballet en criant "BoAstang" (stop en langage terrien) et la pirogue s'arrêta net ! Puis elle lui transmit correctement l'ordre de destination

Un orage magnétique se produit, Bikini avec ses deux soleils a très souvent des fluctuations du champ magnétique, cela déclenche aussitôt l'incontinence de MaïsKodanG qui n'est pas du tout programmé pour entrer en contact avec l'eau.

 Heureusement, les concepteurs de ce robot ont tout prévu, les robots ne font pas pipi sur Bikini, l'urine est recyclée et sert en quelque sorte de lubrifiant aux quelques parties mécaniques.

L'embarcation est fort secouée mais c'est sans compter encore une fois sur TaKata qui lance un nouvel ordre "F567B23 en marche" (fidèle traduction du Bikinéen moderne) ce qui a pour effet de mettre des coussins d'air, situés sous la pirogue, en marche.

Quelques centaines de kilomètres sont ainsi parcourus sans anicroches, il faut dire que la vitesse avoisinait les 1000 km/heure, pas question de s'attarder sur le paysage. Ils parviennent enfin de l'autre côté de cette rivière à la largeur impressionnante et malgré leur retard le guide est là : Chandrak est son nom.

Ouahhhhh ... Ils ne s'attendaient pas à une telle apparition !!! Ebahis, subjugués ils regardent les yeux écarquillés cette forme vaporeuse et lumineuse d'un beau violet qui les accueille. Elle semble flotter à un mètre du sol et rayonne une énergie de bonté et de joie extraordinaires.

Leur étonnement fut à son comble quand cette silhouette se mit à leur parler :
"Bonjour mes amis, je vous attendais. Je suis Chandrak et ai pour mission de vous conduire jusqu'à Aderk1 notre vénéré grand prêtre. Ensemble nous allons gravir la montagne que vous voyez là-bas. Ne vous étonnez de rien, n'ayez peur de rien, quoique vous voyiez, je veille sur vous.

Si vous êtes d'accord, nous allons nous mettre en route"

De faibles miaulements se font entendre : Poitou et Charente sortent de la pirogue où ils s'étaient cachés en douce. Ils voulaient voyager incognito, Poitou ne se sentant pas encore totalement à l'aise sur Bikini, ce qui n'était pas le cas de Charente - les femmes sont bien souvent plus courageuses - qui ne comprenait pas pourquoi Poitou était si hésitant.

Arnold en fut tout ébaubi, pourvu que Camille ne s'inquiète pas de la disparition de nos 2 amis. Il demanda à TaKata si elle avait le don de télépathie, elle en fit une démonstration très concluante, elle envoya un email télépathique à Camille qui le reçut aussitôt et fut rassurée.

Chandrak qui n'avait jamais vu de félins recula quelque peu, TaKata, toujours aussi précieuse, le rassura en lui faisant une formation plus qu'accélérée sur le sujet chats. L'équipée se mit en marche, la montagne n'inspirait confiance à aucun terriens, imposante, noire, sordide.

Un sentier très étroit - sur terre on aurait appelé de genre de chemin un sentier à chèvres - contourne la montagne jusqu'au sommet. Ce sommet leur parait bien loin encore ! Pire ! Il leur paraît s'éloigner au fur et à mesure de leur ascension épuisante. Poitou est monté sur les épaules de Chandrak tout à fait réconcilié avec la gent féline et Charente caracole en avant du cortège malgré les appels d'Arnold.

Ils marchent ... Ils marchent quand finalement une lueur apparaît au loin. On dirait une brume de lumière dorée scintillante qui semble les appeler du haut de la montagne. Nos amis devraient être rassurés mais ce n'est pas le cas !
Cette lumière les rend méfiant : et s'il s'agissait d'un piège des Spartaks ?
Ou d'un guet-appens pour les renvoyer sur Terre dans un vaisseau perché là haut et les attendant ?
Les regards entendus qu'échangent parfois Chandrak et TaKata ne sont pas faits pour les rassurer pas plus que leur a parte ....

L'équipe décide de continuer la curiosité l'emportant sur la peur. Finalement, ils firent le bon choix, AderK1 les attendait, assis sur une sorte de trône flamboyant qui lançait de temps à autre des éclats de lumière, un stratagème pour faire fuir les Spartaks, très sensibles à la lumière. Effectivement AderK1 en imposait, une stature impressionnante produisant une énergie bienfaisante, aussitôt les chats la sentirent, ce qui était de bonne augure pour les Terriens.

En vérité Chandrak et TaKata, en catimini, s'étaient assurés que Arnold avait bien apporté un présent à AderK1, sinon tout dialogue serait inutile: un grand pot en Foldron contenant la fleur de Sibartie, le nec plus ultra de la Sibartie, un peu comme la fleur de sel sur terre. Il faut dire que Arnold dans sa jeunesse avait connu, avant Camille, une belle brune surnommée Fleur de sel, il en gardait un souvenir impérissable.

Aderk1 est aux anges après ce cadeau mais quand il ouvre le chaudron étincelant comme un cristal c'est pour constater que la Sibartie est moisie !

Tout d'un coup son visage changea comme si on lui avait planté un couteau dans le coeur : expression d'étonnement, de souffrance et de reproche tout en même temps !
Il murmurait des mots incohérents et les murmures devinrent bien vite des grondements effrayants !
Les chats partirent se planquer sous la jupe de TaKata tandis que le groupe restait pétrifié sur place !

Aderk1 se lève déployant son immense corps et lançant un doigt menaçant vers le groupe, il dit :
"Pour vous être moqué ouvertement de moi, pour avoir cherché à m'empoisonner avec votre offrande pourrie, je vous condamne à être transformés en statues de sel pendant trente ans !
Il appela ses gardes : Emmenez-les dans la fosse aux Kanpoutroux (*) et là vous prononcerez la formule pour statues de sel !

(*) les Kanpoutroux sont d'ignobles bestioles à mi chemin entre le serpent et le poulpe chargés de veiller sur ceux qui ont été transformés en statue de sel ; ils ont de grands pouvoirs

TaKata s'offre à Aderk1 pour sauver ses nouveaux amis et surtout Jonathan mais ce n'est pas du tout ce que vous pensez: sur Bikini la sexualité bestiale et non consentie n'existe pas.
Sur Bikini s'offrir revient à abandonner tous ses pouvoirs et TaKata en a de fort nombreux, presque autant que AderK1.

Tout à coup, AderK1 se souvient d'une petite fille aux cheveux violets avec de grands yeux, la fille de son grand maître AderK0, celui qui lui a tout enseigné, des larmes montent à ses yeux, il demande à TaKata :
- qui était ton grand-père TaKata ?
- AderK0 répondit TaKata.
AderK1 se remémore sa jeunesse sur Bikini, le bon temps où il allait cueillir la Sibartie, il se sent incapable de punir l'équipée.

Alors TaKata décide de rester sur la montagne avec Aderk1. Elle souhaite s'unir à lui et partager leurs pouvoirs et vivre un grand bonheur.

Jonathan catastrophé s'évanouit de chagrin. Tout le monde se précipite pour lui venir en aide mais Dagobert fait reculer ses amis et demande à être seul un moment avec Jonathan toujours inconscient.

Une fois seul avec son copain, Dagobert entreprend une étrange danse face à un des soleils tout en chantant : "ce qui était n'est plus et n'a jamais été ; ce qui était à l'endroit se met à l'envers en conséquence Jonathan revient à lui en ayant oublié son amour impossible. Il en est ainsi maintenant!"

Mais les incantations de Dagobert n'ont pas agi et Dagobert pense à enlever TaKata : quand l'Amour est là il est là et rien ne peut le détruire même la fuite à la campagne.
Mais pour que Dagobert puisse enlever TaKata, il faut qu'il ne pense pas à l'enlever, c'est toute la logique de "l'à l'envers".

Alice intervient ;  sans son aide rien n'aurait pu se faire, son fameux cri le "Yop la Boum" elle le prononça à l'envers "Moub al Poy" en l'adressant à Dagobert qui instantanément se transforme en preux chevalier, il se jette devant TaKata et implore tous les saints de Bikini, il lui montre tout l'Amour de Jonathan en lui racontant une belle histoire qu'une Bikinéenne a beaucoup de mal à comprendre et pour cela, il utilise une connexion télépathique avec Camille qui a déjà vécu cette histoire: un jeune homme offre des roses rouges à une belle brune, elle est ravie, aux anges.
Même si sur Bikini les roses n'existent pas, TaKata devant tant d'émotion comprend le sens de ce présent, comprend l'attachement de Jonathan même s'il vient de débarquer très récemment sur Bikini, pour la 1ère fois de sa vie, elle pleure, elle pleure mais de joie, l'Amour est là.

TaKata vient de découvrir le goût suave des larmes d'amour mais elle ne sait pas encore qu'elle en versera des torrents un peu plus tard !
En effet AderK1 n'apprécie pas du tout mais alors pas du tout qu'on se paie sa tête indéfiniment : d'abord la Sibartie pourrie et maintenant cette traîtresse de TaKata qui le prend pour un couillon !
- Non ! Je ne permettrai pas un tel affront !

"TaKata ! Viens ici ! Tu connais les règles sur Bikini et la valeur d'un engagement n'est ce pas ?"

"Ooouuiiiii", murmure TaKata tremblante de peur

"Veux-tu dire à voix haute celle qui te concerne présentement ?"

TaKata est affolée : elle sait qu'elle risque gros et ses amis aussi ...

"Vénérable Aderk1, toute personne qui n'honore pas une promesse faite au grand prêtre sera livrée aux poulpes sacrés"

"Alors que choisis-tu ?"

TaKata essaie de plaider sa cause et celle de Jonathan mais en vain :

"Ecoute TaKata, j'ai accepté de ne pas toucher à tes amis en souvenir de ton grand père. Ensuite tu t'es offerte comme épouse et t'es engagée à tout partager avec moi. Alors tu choisis : moi ou les poulpes et donc une mort affreuse !

Puis s'adressant au groupe de terriens :

"Quand à vous, fichez le camps d'ici immédiatement sinon vous aussi vous allez goûter aux poulpes !"

C'en est trop pour Arnold et toute l'équipée, Alice perdant son calme légendaire, d'un coup de "Yop la boum" rapatrie tout son monde y compris TaKata dans la vallée où sont les autres, l'orage est passé, ils sont pour l'instant bredouilles et complètement perdus.

Ils choisissent de faire le point et de camper. Pendant que les Bikinéens plantent les graines qui vont pousser et leur fournir un abri en quelques minutes, Gargantua et Dagobert décident de faire un feu avec du bois mort. Dès qu'ils l'allument, une fumée à l'odeur de fraise se diffuse et Chandrak s'écrie
- "Qu'avez-vous fait ?"

La fumée à l'odeur de fraise a la propriété de faire dormir tout bikinéen d'un sommeil agité de rêves délirants et de durée indéterminée.
Les terriens n'en reviennent pas : comment un feu de bois mort peut donner un tel résultat?

Même TaKata dort d'un profond sommeil. Jonathan en profite pour lui donner un long baiser sur le front, mais rien n'y fait. Les Bikinéens s'agitent et poussent des cris effrayants;  Poitou et Charente ne savent que faire, cela leur rappelle les cris de Yasmin, le tigre blanc qui dans une autre vie les avait coursés.
Arnold a une idée: et si nous les aspergions de Sibartie, cela les calmera... peut-être????
Ce qui fut fait, le chaudron de Sibartie moisie était toujours en leur possession, Alice mit plusieurs couches sur les Bikinéens.

Une fois le calme revenu, Arnold et Camille s'aperçoivent que Trinity a disparu !
Panique sur Bikini ! Des groupes se forment pour partir à sa recherche. Tous espèrent que Trinity n'est pas tombée sur une bande de Spartaks assoiffés de chair fraîche !!!
Les Bikinéens chantent une prière pour demander l'aide des dieux et les voilà qui se mettent en route.

Le groupe que conduit Arnold accompagné de Dagobert et Gargantua, ne cesse d'appeler : Trinityyyyyyyyyyyyy ..... Trinityyyyyyyyyyy ......
Mais rien !

Ils marchent, fouillent partout : pas de Trinity !
A un moment Arnold voit quelque chose de bizarre, s'en approche ... "On dirait bien un vaisseau" se dit-il
Bien planqué sous des couches de… de ... il ne sait trop quoi en fait ! Il est bel et bien en face d'un vaisseau !

Il réfléchit à toute vitesse, note quelques repères sur un calepin pour pouvoir revenir et repart à la recherche de sa fille.

Arnold a l'idée folle de quitter Bikini avec ce vaisseau : il en a marre de la Sibartie et tout le reste ! C'est vraiment une idée folle, insensée, il n'a aucune connaissance scientifique, ce vaisseau date des années 2000, Camille en femme avertie l'en dissuade aussitôt, la priorité est de retrouver Trinity.

Pendant ce temps-là, alors que tous abandonnaient, un à un, le navire galactique de ce magnifique roman digne d'un Goncourt ou autres, AstrakAN, escortée de son plus qu'attachant Kdeux-Rdeux, fulminait.

Par delà le manteau de l’œil, des éclairs de colère s'échappaient foudroyant tout sur leur passage.
Le scénario comportait, en effet, une erreur qui la condamnait à jouer un rôle pour lequel elle n'était pas préparée et qui, de plus, semblait, pour l'heure, relever du cinéma muet.
N'ayant pas chaussé ses lunettes à la signature de son contrat, elle ne s'aperçut que tardivement de la méprise.

Astrakan aurait du être serveuse au fast-food co(s)mique de TOUT EN K mais tout s'est passé autrement : le fast-food sur Bikini se résume à la Sibartie sous toutes ses formes, de la plus simple à la plus complexe ; aussi Astrakan s'est vu attribuer la lourde tâche d'apprendre la sexologie aux Bikinéen(ne)s et ce n'est pas chose aisée car tout est différent sur Bikini et nous allons avoir du mal à comprendre !

Il faut savoir en effet que les Bikinéens n'ont pas la même anatomie et physiologie que le terrien ! Pas d'organes reproducteurs chez les Bikinéens et donc pas de sexualité telle que vécue sur terre. Les Bikinéens la trouvent d'ailleurs très vulgaire et manquant singulièrement de finesse même dans ses jeux les plus subtils ! Il y a donc peu de chance que TaKata et Jonathan fassent des bébés ensemble à la mode terrienne !! Et Trinity ne craint rien à batifoler avec BéBéKDum !

Enfin c'est ce que les terriens ont compris !

Mais Astrakan leur apprend comment l'amour fonctionne chez eux et les terriens écarquillent les yeux de stupéfaction: tout passe par les sensations corporelles mais sans se toucher, une sorte de télépathie, la force de la concentration, pas de gestation, la naissance est immédiate, il suffit que deux âmes-soeurs se connectent, éprouvent du plaisir au sens le plus noble, et puis d'un commun accord, s’ils le décident, ils peuvent entamer le processus de procréation qui est quasi-immédiate, tout se fait dans la joie, le plaisir et la bonne humeur.

Ce processus ne peut pas fonctionner entre terrien et bikinéen. Arnold et Camille sont très déçus. Astrakan leur explique qu'il y a toutefois un moyen très spécial qui leur permettrait d'expérimenter la "chose" mais chacun avec un partenaire bikinéen ....
Arnold et Camille échangent un regard méfiant : et si l'autre allait aimer l'expérience au point de trouver leurs ébats amoureux totalement ennuyeux par la suite ?? Et puis, rien que d'imaginer l'autre, expédié au 12è ciel par un ou une bikinéen(ne), les rendait malade de jalousie à l'avance !

Ils demandent à réfléchir : ils ont besoin d'en parler ensemble disent-ils à Astrakan.
Trinity et BéBéKDum, eux, sont très excités par cette expérience et annoncent tout de go qu'ils veulent la tenter !
"Impossible" leur répondent en même temps leurs parents et Astrakan :
- "Vous êtes beaucoup trop jeunes, les enfants ! A votre âge vous n'avez droit qu'aux préludes et sous surveillance bien entendu !"

En entendant cela, une lueur moqueuse brille dans leurs yeux : de toute évidence ils n'ont pas attendu Astrakan pour faire mumuse ensemble !
- "Ces petits sont d'une précocité effarante" gémirent Arnold et Camille
- "Ce doit être un des effets de la Sibartie" dit Camille sur un ton de catastrophe !

TaKata et Jonathan se portent volontaires pour l'expérience. D'ailleurs elle peut représenter un risque non négligeable : Jonathan n'est qu'un pauvre terrien inexpérimenté, toujours est-il que son Amour pour TaKata le pousse à la tenter.
En quelques minutes TaKata se connecte à Jonathan et lui fait découvrir des plaisirs dignes des grands maîtres du Tantra et même plus. Il est très difficile de traduire en mots ces formes d'extase, pour un premier essai ils choisissent de ne pas procréer déjà que Jonathan est passé par toutes les couleurs, principalement lilas, un très beau lilas printanier. TaKata est elle aussi aux anges, leur Amour s'est renforcé.

Jonathan n'en revient pas de ce qu'il vient de vivre avec TaKata et a du mal à atterrir - si l'on peut dire - à bikiniser serait plus approprié. Il a tellement de mal qu'il autorise Trinity et BébéKadum à se lancer dans l'expérience, au grand dam d'Astrakan et de Camille !

- "Mais ça va pas dis :" s'exclame Camille
- "Il a perdu tout bon sens paternel cet humain" s'écrie Astrakan
- "De plus, continue-t-elle, si BébéKadum a atteint sa maturité sexuelle, il n'en est pas de même pour Trinity" !
- "Heuuuuu ... Je m'en suis occupé" dit BébéKadum, tout doucement

Trinity baisse la tête en rougissant comme une nigaude prise en défaut
Astrakan les regarde d'un air pensif et continue :

- "Hum mm ... hum ... De toute façon, BébéKadum est incapable, encore, de se projeter en Trinity et de lui faire un transfert d'énergie !"
- "Si ! Il peut!"
- "Si ! Je peux !"
Disent les gamins en choeur. L'assistance est éberluée et Camille s'évanouit ! On se précipite et on fait avaler à Camille un peu de Sibartiegnole pour la ranimer ....
Pendant ce temps, Astrakan a réfléchi et décrète que les enfants sont passés dans le clan des adultes et qu'ils n'ont donc aucun besoin de faire "l'expérience"

Et elle décide :
D'organiser une grande fête : celle du "Passage"

C'est alors que Bikini fut prise d'effroyables secousses dans un fracas inimaginable ! Tout le monde a été jeté à terre. D'immenses blocs de pierre valdinguaient de partout,
le sol s'éventra et des milliers de Bikinéens furent engloutis ainsi qu'un grand nombre de terriens.

ça hurlait de partout et Bikini continuait à être secouée comme un vulgaire sac de prunes !

Tout d'un coup l'un de leurs 2 soleils disparut pfffffffffuiiitttttttttttttt dans des gerbes de feu qu'en d'autres circonstances tout le monde aurait admirées!
Des incendies se déclenchèrent repoussant la population vers la mer orange et donc vers les poulpes !

Camille, Arnold, Trinity et tous les autres ainsi que quels Bikinéens dont TaKata, se retrouvèrent ensemble : effarés, effrayés, certains saignaient du visage, d'autres souffraient de contusion, mais dans l'ensemble personne n'était gravement atteint.

Alors qu'ils couraient comme ils pouvaient sur ce sol gigotant, Alice s'arrêta net devant une crevasse créée par le tremblement : devant elle un escalier descendait dans les entrailles de Bikini ...
Les autres arrivèrent... regardèrent et décidèrent de descendre!
De tout façon ils n'avaient pas beaucoup de choix!
Arrivés en bas de cet escalier, ils virent un énorme vaisseau dont les Bikinéens devaient ignorer l'existence.

TaKata regardait, médusée!

Ils s'approchèrent prudemment de l'engin, cherchèrent une entrée ...

Cette "chose" n'était pas en matière ... Comment dire ? Elle vibrait ... Alice posa une de ses mains sur la paroi… Personne n'a jamais su ce qui s'était passé mais le vaisseau se mit à briller de mille feux et à vibrer encore plus fort. Une entrée s'ouvrit ... Sans réfléchir, ils se précipitèrent l'intérieur ...

Là, des êtres vêtus de blanc et au rayonnement doré les accueillirent et les firent passer un par un dans une sorte de machine bizarre dans laquelle un rayon de lumière verte et dorée élevèrent leurs vibrations.

Puis ils furent installés sur des couchettes de jade et ... supposent qu'ils se sont endormis ... Mais combien de temps ? Ils l'ignorent !
Toujours est-il, qu'à leur réveil, ils n'étaient plus dans le vaisseau mais allongés dans une prairie ...

Ils se regardèrent ... hébétés mais heureux d'être en vie ; TaKata et Jonathan s'enlacent tendrement; Camille et Arnold aussi... Trinity appelle BébéKadum ... qui n'est pas là! Mais elle est trop fatiguée pour pleurer.
Tous se demandent où ils sont ...

Alice grimpe à un arbre pour voir ce qu'il y a au loin ...

Des forêts à perte de vue face à elle, derrière de l'eau qui lui rappelle la côte bretonne, et des villages ..

On est revenu sur Terre crie-t-elle !! On est sur Terre !

Larmes d'émotion, de joie, une farandole d'exultation avant de tomber à genoux et de remercier le Ciel pour ce miracle.

FIN DE CET EPISODE    




    

_________________
"L'humilité sert à agir avec puissance"
Back to top
Visit poster’s website
Publicité







PostPosted: Fri 20 May - 14:38 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    LES ENFANTS DE L'UN Forum Index >>> PARTAGES >>> BÂTON DE PAROLE All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  


Portal | Index | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group

Thème réalisé par SGo