LES ENFANTS DE L'UN Index du Forum LES ENFANTS DE L'UN
BONJOUR ÊTRETÉ ! La route de l'Unité, de la fusion avec le SOI s'ouvre à nos cœurs ardents et nos yeux émerveillés
 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
Shoud 3: "Aux visionnaires" 5 novembre 2011

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LES ENFANTS DE L'UN Index du Forum >>> SPIRITUALITE >>> SHAUMBRA
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Célébriän
Administrateur


Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2011
Messages: 2 082
Localisation: Paris
Sexe: Féminin
Signe du Zodiaque: Poissons (20fev-20mar)
Signe Chinois: 兔 Lapin

MessagePosté le: Mar 29 Nov - 10:22 (2011)    Sujet du message: Shoud 3: "Aux visionnaires" 5 novembre 2011 Répondre en citant

Citation:

 Shoud 3: "Aux visionnaires"
- Adamus, canalisé par Geoffrey Hoppe       
 
Présenté au Cercle Cramoisi le 5 novembre 2011       
  Je Suis ce que Je Suis fier d'être Adamus. Bienvenue à notre rassemblement.
 
Il y a beaucoup à dire aujourd'hui, il y a beaucoup de visages souriants - vous ne savez pas pourquoi vous êtes ici ! (Rires) - beaucoup de choses à couvrir. Linda, peu importe ce que c’est, à 16h50, coupez moi le micro. Coupez-le. Pas plus longtemps.
 
LINDA: D’accord.
 
ADAMUS: Pas plus, parce que si nous ne pouvons pas tout faire dans cette prochaine heure et demie ou ces deux heures, nous ne devrions pas le faire de toute façon. N'est-ce pas, Bonnie? (Rires)
 
BONNIE : Oui.
 
ADAMUS: Oui. Oui. C'est l'énergie, ce ne sont pas les mots. C'est la rencontre et non pas le long discours ennuyeux. Belle épée (à Marie, qui est déguisée).
 
MARY: Merci.
 
ADAMUS: Oui, merci. (Il prend son épée)
 
Alors, et John, qu’importe, si Linda ne me coupe pas le micro à 5h moins 10, coupez le micro.
 
JOHN: Pas de problème.
 
ADAMUS: Il suffit de le couper, (rires), mais pas avant.
 
Sensualité
 
Voici donc notre rencontre spirituelle mensuelle. Et la question que j'ai pour commencer la journée est de savoir comment est votre sensualité? J'aime ça (il joue avec l'épée). Comment est votre sensualité? Nous aurons besoin d'un micro s'il vous plaît, venez.
 
EDITH: Sexe.
 
ADAMUS: Je n'ai pas dit le sexe, Edith!
 
EDITH: Je sais que vous ne l’avez pas dit.
 
ADAMUS: C'est juste entre nous ! J'ai dit sensualité! (Rires)
 
LINDA: (donnant une accolade à Edith) Je suis tellement désolée. Pas de répit, Edith. Pas de répit.
 
ADAMUS: Sensualité. Comment va votre sensualité?
 
JOSHUA: Je l’ai mise de côté ces derniers temps.
 
ADAMUS: De côté. Bon. Bon. Merci pour votre honnêteté. Pourquoi? (Silence) Ah! Vous savez pourquoi.
 
JOSHUA: Tout d'abord, c’est mon choix, mais c’est par manque d'attention.
 
ADAMUS: Peut-être ... peut-être - excusez-moi Aandrah - peut-être que vous pensez un peu trop, hein? Ça va ruiner une journée très sensuelle. Oh, s'il vous plaît. (Il brandit l'épée autour de lui, rires car il s'arrête pour laisser passer Linda) D'accord, merci. Merci.
 
Comment va votre sensualité? Belle écharpe - J'adore cette épée! (Rires) – belle écharpe. Comment va votre sensualité?
 
JOYCE: Je dirais qu’elle va aussi bien que va la nature. Je ne suis pas sûre pour le reste
 
ADAMUS: Bien. Bien. Nature - très, très sensuelle. Toutes ces vibrations, tous ces ressentis, toutes ces bestioles là-bas, toute cette énergie de la forêt. Oh, je peux vous la rendre, temporairement (il donne l'épée à Marie). Absolument.
 
Comment est votre sensualité?
 
LINDA: Ohhh ...
 
ADAMUS: Ahhh ... Oui.
 
SHAUMBRA 1 (femme): Vraiment super.
 
ADAMUS: Vraiment ... bien, bien, bien. Absolument. Et la mienne va être meilleure maintenant avec un peu de nourriture ici (il regarde la nourriture dans le fond de la salle). Ne faites pas attention à moi, continuez votre réunion. Pourquoi il n’y a plus de chocolat ?
 
LINDA: Vous savez, cela est censé être à la fortune du pot, et avez-vous remarqué qu'il n’y a presque pas de chocolat?
 
ADAMUS: Et pas de chocolat. C'est tellement décevant.
 
LINDA: Personne n’a amené de chocolat. Je ne sais pas pourquoi.
 
ADAMUS: Ouais. Bon. Eh bien, nous en amènerons plus tard. (Il prend une assiette pleine de petits pains)
 
Je pose la question au sujet de votre sensualité ... juste au cas où nous ayons faim (en se référant aux petits pains). J'ai faim ! Nous n'avons pas de nourriture de l'autre côté. (Rires) je dois venir ici pour avoir un bon repas! Merci, Linda. Gardez vos mains hors d’ici.
 
LINDA: Pas de problème.
 
ADAMUS: (il prend une bouchée) Mm. Mm. (Rires) Pour tous ceux qui écoutent en ligne, nous prenons une pause café. (Rires) ... Sandra
 
LINDA: Et en parlant la bouche pleine.
 
ADAMUS: ... la fée de la forêt ... ça m’est égal. Ce n'est pas ma bouche! (Rires) Il a l'air idiot, pas moi! (Adamus parle de Cauldre)
 
LINDA: Si je vous donne une bise sur les lèvres je saurai que ce n'est pas Geoff. (Rires)
 
ADAMUS: Et pour la fée de la forêt, café avec de la crème s'il vous plaît? Je vous remercie. Et ... je commande aux énergies de me servir, ce que vous devriez faire aussi.
 
Je pose la question au sujet de votre nature sensuelle dès maintenant - comment va votre nature sensuelle? - Parce que très souvent vous la supprimez. Vous la réprimez. Soit vous pensez que vous n’êtes pas dignes d’elle, soit vous pensez qu’elle va vous coincer sur cette planète. Et ce n'est pas le cas. Non. Les Maîtres Ascensionnés ont réalisé que la plus grande joie avant d’ascensionner était qu’ils étaient très sensuels.
 
Vous pouvez faire des choses sur cette planète - ici – que vous ne pouvez pas faire ailleurs. Vous ne pouvez pas manger une assiette de petits pains. Je vous garantis qu'ils n’ont pas de petits pains nulle part ailleurs dans l'univers. Seulement ici.
 
EDITH: Vraiment!
 
ADAMUS: Vraiment. Absolument. (Sandra lui apporte le café) Merci. Merci. Merci. Vous faites une belle fée de la forêt.
 
Il n'y a aucun endroit comme la Terre où vous pouvez avoir une gorgée de café pendant que vous faites un webcast de ce genre. Aucun endroit où vous pouvez sourire et rire et vous frotter les joues (il se frotte les joues avec Linda) avec un autre humain, rien de tout cela. Il ya une tendance à supprimer la nature sensuelle.
 
Les anges, par nature, sont très, très sensuels. Ils aiment la couleur et le son. Ils aiment la texture et l'art. Ils aiment tout ce qui donne une expérience sensuelle. Et je ne parle pas seulement «sexuelle», bien que ce soit quelque chose de très unique sur cette planète, lorsque vous vous réunissez dans une belle union physique, spirituelle et énergique. Que ce soit avec vous-même ou un partenaire, ça n’a pas d’importance.
 
Je demande donc, alors que nous commençons aujourd'hui, comment est votre sensualité? Parce qu’elle affectera absolument votre niveau énergétique. Vraiment. Lorsque vous supprimez cette sensualité, quand vous bloquez vos sens –physiques et spirituels – ça éteint fondamentalement le flux d'énergie. Si vous êtes dans un mode mental - vous pensez et analyser beaucoup - vous allez être vraiment fatigués parce que vous avez restreint le flux naturel. Vous ne rayonnez pas dans le champ de toutes les énergies que vous en voulez un peu plus. Vous êtes piégés ici (la tête), alors votre corps devient léthargique, puis votre esprit a tendance à trop réfléchir. Vous avez tous eu l'expérience - "Qu'est-ce qui ne va pas chez moi?" – Vous analysez, descendez en vous et essayez de comprendre "Qu’est ce qui ne va pas ? Qu’est ce qui ne va pas ? Qu’est ce qui ne va pas ? "
 
Eh bien, ce qui ne va pas c’est que vous ne vous permettez pas d’être un être sensuel, avec tous les sens que vous avez, tellement immergés dans la vie que ça vous est égal de vous perdre, parce que vous le ne serez pas. Vraiment vous ne le serez pas. Alors immergez vous en vous-même, soyez tellement immergés dans le Je Suis, que ça vous est absolument égal de là où vous allez ou ce qui se passe, parce que vous êtes dans un voyage extrêmement sensuel en vous-même, et par conséquent, avec les autres aussi.
 
Il y a indubitablement une résistance à vous immerger en vous. Comme: «Eh bien, ça a l’air d’être égoïste." C’est comme si vous deviez tout faire pour tout le monde. Absolument pas, et nous allons en parler aujourd'hui de différentes façons.
 
C’est en vous laissant être en vous et en amour avec vous, si follement et si intensément que cela change cette planète. C'est en fait ce qui vous donne la joie de l'expérience sur cette planète. Absolument.
 
Pourquoi êtes-vous ici?
 
Alors, la prochaine question. Le micro est prêt et à portée de main.
 
LINDA: ça balance.
 
ADAMUS: Question suivante. Oh, nous allons demander à nos nouveaux arrivants ici. Nous avons une rangée entière devant, alignés pour moi ! Ahhh oui ! De belles dames, toutes ici pour la première fois, il y a une caméra là-bas, il y en a une autre là-bas, au cas où vous essaieriez de partir en courant (rires) et tout le monde dans le monde entier pourra vous voir. Alors, pourquoi êtes-vous ici? Nous allons aller jusqu’au bout de la rangée. Pourquoi êtes-vous ici? Micro, et si ça ne vous dérange pas, levez-vous.
 
VILI : Eh bien, comme il a été dit, il y a un temps pour les nouveaux départs, et j'ai toujours voulu être ici. Et c'est ma première fois, et je suis dans le temps des premières fois de nouveau. Commencer de nouvelles expériences et….
 
ADAMUS: Oui. Je veux dire, pourquoi êtes-vous ici sur Terre. Je veux dire, pas ici aujourd'hui! (Rires)
 
VILI : Oh, pour ça!
 
ADAMUS: Je pose une question générale. Je ... juste un instant. J'ai ... (rires alors qu’il va devant la caméra et fait des gestes) Nous allons essayer de nouveau. Coupons cette dernière partie.
 
VILI : Recommençons.
 
ADAMUS: Recommençons. Ma chère - ah, si je pouvais prendre qu'un moment (il tend le micro à Linda) – Ma chère (il lui fait un baise main), pourquoi êtes vous ici?
 
VILI : Pour m’amuser, beaucoup.
 
ADAMUS: C'est génial! C'est merveilleux - pour profiter. Vous vous rendez compte qu'il ya cinq ans, vous et beaucoup d'autres, n'auriez pas pu dire cela?
 
VILI: Non, pas du tout.
 
ADAMUS: Vous n'auriez pas pu dire - «je suis ici pour apprécier ». Bien. Et il n'y a pas eu de «mais». Pas de «mais». Je suis ici pour apprécier. Merci.
 
VILI: Merci
 
ADAMUS: Alors ...
 
LINDA: Suivante.
 
ADAMUS: Pourquoi êtes vous ici? Ici lors de cette réunion, mais aussi dans cette vie.
 
PILAR: Je suis votre plus grande fan.
 
ADAMUS: Oh, ma plus grande fan. C'est ... (Linda) Avez-vous des récompenses d’Adamus aujourd'hui? (Rires)
 
LINDA: Ouais, ouais!
 
ADAMUS: C'est si facile, mais ils le rendent si difficile.
 
PILAR: J'ai été en amour avec vous ...
 
ADAMUS: Dites le mot juste ...
 
PILAR: J'ai été amoureuse de vous pendant des siècles. (L'audience répond "Ohhhh!" Et quelques applaudissements) Mais vous le savez.
 
ADAMUS: Oh, je le sais. Je le sais. Ah! Alors, eh bien, nous pouvons arrêter la réunion maintenant! (Rires d’Adamus et rires du public)
 
PILAR: Prenons simplement un endroit tranquille!
 
ADAMUS: Nous avons la bouteille de Tequila ... (rires) A part pour moi, pourquoi êtes-vous ici?
 
PILAR: Eh bien, j’aime tellement la vie. Ça a toujours été une joie d'être ici. Et, je suppose, nous sommes privilégiés à bien des égards, parce que, eh bien, il y a toute une gamme d’anges qui nous attendent pour nous donner des coups de pieds aux fesses pour nous faire sortir, vrai?!
 
ADAMUS: Oui. Oui.
 
PILAR: Donc, c’est un privilège.
 
ADAMUS: Un privilège. Bien.
 
PILAR: Et nous en profitons.
 
ADAMUS: Ouais.
 
PILAR: Et, bien sûr, nous sommes ici pour l'ascension, ce qui est cette chose bizarre. Tout le monde veut y aller.
 
ADAMUS: Très bizarre!
 
PILAR: Et ils se posent des questions de l'autre côté. Ils ont dû descendre sur terre pour y arriver.
 
ADAMUS: Oui.
 
PILAR: Ouais, celui là aussi.
 
ADAMUS: Oui. Il y a quelque chose de très étrange avec le récent groupe avec lequel nous avons parlé de l'ascension. Nous avons demandé au groupe "Qu'est-ce que l'Ascension?" Ils ne pouvaient pas répondre à la question. Et nous avons dit, «Le voulez-vous très fort ?" Eh bien, absolument oui ils le voulaient. Alors nous avons demandé : «Qu'est-ce qui vous retient ?" Et ils ne savaient pas. Donc, il y a le grand dilemme de l'ascension. Nous en parlerons un autre jour. C’est absolument là. Alors vous êtes ici pour apprécier.
 
PILAR: Oui.
 
ADAMUS: Appréciez-vous ?
 
PILAR: Absolument, chaque jour.
 
ADAMUS: Bien. Chaque ..... merveilleux. Bien. Merci.
 
Et vous savez, comme nous faisons le tour de la salle avec le micro, je vais appeler Makyo Makyo. (Quelqu'un dit "Aha!") Aha!
 
PILAR: Non, ce n'était pas Makyo.
 
ADAMUS: Non, non, non. C’était très bien, très bien. Je mets juste en garde les autres. (Rires) Suivant. Ma chère, pourquoi êtes vous ici?
 
KATA: Je suppose que c'est la joie, mais je vais ajouter quelque chose à ceci: à cause de mon histoire d'amour.
 
ADAMUS: Votre histoire d'amour.
 
KATA: Ouais.
 
ADAMUS: Avec qui ?
 
KATA: Moi-même.
 
ADAMUS: Ah!
 
KATA: Mes enfants.
 
ADAMUS: Ah!
 
KATA: La Vie.
 
ADAMUS: Oui.
 
KATA: Pour ouvrir cet amour de plus en plus en moi et, oui, partout ailleurs.
 
ADAMUS: Bien. Excellent.
 
KATA: Merci
 

ADAMUS: L’amour, et j'aime la façon dont vous vous mettez en premier, parce que, oh, nous n'avons pas besoin d'aller dans les détails mais si vous ne pouvez pas vous aimer, vous ne pouvez pas vraiment aimer quelqu'un d'autre.
 
A propos de l’Amour
 
Vous savez, il y a quelque chose – Cela a été merveilleux d'en parler récemment en France - quelque chose de très intéressant sur l'amour. Il n'y avait pas d'amour comme vous pouviez le connaitre. Il n'y avait pas d'amour venant du Premier Cercle, de tout ce qui est, de Dieu. Dieu n'a jamais connu l'amour dans les premiers temps. Il n'y en avait pas, en fait, il n’y avait pas vraiment d’amour avec les anges quand vous étiez dans votre famille angélique. Il y avait des choses comme la compassion, les relations et les interrelations, mais il n'y avait pas d'amour dans la création jusqu'à ce que vous soyez venus sur Terre et que vous le découvriez, jusqu'à ce que vous ayez découvert l'amour, ici, sur Terre. Incroyable.
 
Maintenant, on vous a enseigné que Dieu vous a toujours aimés. Dieu ne savait pas ce qu'était l'amour jusqu'à ce que vous découvriez ce qu'était l'amour. Et au moment où vous avez ressenti cette chose appelée l'amour, vous l’avez reflété ou vous l’avez rayonné en retour à l'Esprit, l'Esprit est tombé amoureux. L’Esprit vous l’a réfléchi de nouveau, et maintenant vous avez cette grande histoire d'amour qui continue. Vous l’oubliez de temps en temps, mais c’est ça – Vous envoyez l’amour à l’Esprit et l’Esprit vous le renvoie. Mais il a été créé ici, sur cette planète.
 
C'est l'une des choses qui rend la Terre si incroyable. Il n'a pas été créé chez les Pléiadiens ou chez les Arcturiens ou dans votre famille spirituelle ou n'importe où ailleurs, mes amis. Il a été créé ici. Et maintenant, il est rayonné, partagé à tous les niveaux, dans les royaumes proches de la Terre, avec les autres dimensions et même les autres planètes.
 
Vous vous demandez pourquoi ils sont tellement intéressés par ce qui se passe ici? Pourquoi ils se projettent ici ou pourquoi ils se diffusent ici, une fois de temps en temps en essayant de voler dans des vaisseaux spatiaux – mais cela ne fonctionne pas très bien? Parce qu'ils sont curieux de connaitre cette chose appelée l'amour. Ils savent qu'il est venu d'ici, et maintenant ils le veulent aussi.
 
Ils vont apprendre. Ils vont apprendre. Ils vont apprendre de vous, et ils vont apprendre pour eux-mêmes. Mais, oui, ma chère, Kata, l'amour, ah, c'est une chose incroyable. C'est chose incroyable dans laquelle vous pouvez tellement être pris, tellement blessés, si profondément en lui.
 
Mais, pour la plupart, très, très peu d'humains savent ce que c'est que de s'aimer. Ils se tolèrent. Ils ont une relation maladroite avec eux mêmes, et ils sont toujours en quête d'amour et toujours en train de créer l'amour avec d'autres personnes. Mais vous savez ce qui va se passer sur cette planète ... je fais des digressions, mais j'aime ça. Ce qui va se passer sur cette planète c’est que c’est cette planète qui a créé l'amour, qui a partagé l’amour et qui a été dans l'amour. Et ce qui se passe ensuite sur cette planète qui n'a jamais été fait nulle part ailleurs dans toute la création, c’est que les êtres sont venus ici pour commencer à s'aimer. C'est la prochaine frontière. C'est la prochaine évolution. C'est la prochaine spirale, mais une spirale qui ... (il cherche un marqueur pour dessiner).
 
LINDA: Oh mon Dieu, pas de marqueurs? Ohh!
 
ADAMUS: Nous allons imaginer.
 
LINDA: Non, non. Ils arrivent. C'est sur le chemin. Cours, Forrest, cours! (Larry apporte un marqueur)
 
ADAMUS: Je ne suis pas si exigeant. Une simple tasse de café, un marqueur et c’est tout ce qu'il me faut pour me rendre heureux! On pourrait donc dire que vos expériences ont été comme une grande spirale qui continue à se développer, continue à expérimenter et à partager tout cela.
 
Mais une drôle de chose arrive à un certain point dans cet éveil que vous vivez. La spirale revient sur elle-même - vous devez créer un hologramme car on ne peut pas écrire sur un tableau comme celui-ci - mais vous passez à travers comme un portail, un portail en vous-même. Et vous ne serez jamais seuls là, parce que vous vous êtes trouvés, et vous avez une compréhension intime de tout et de tout le monde quand vous tombez amoureux de vous-même.
 
C’est une des choses les plus difficiles à faire, absolument, l'une des choses les plus difficiles à faire, et je vous regarde tous, vous avez eu l'expérience ou vous allez passer par l'expérience de vous aimer. Oh, c’est si difficile, si difficile à certains moments. Et alors vous commencez à essayer de comprendre - «Eh bien, comment puis-je m'aimer moi-même?" Euh, vous venez de perdre. Revenez, faites une sieste, revenez plus tard. (Adamus rit)
 
Pourquoi êtes-vous ici?
 
Bien. Donc la question "Pourquoi êtes-vous ici?" est une grande question. Elle n'est pas si difficile, en fait. Nous allons entrer dans le sujet aujourd'hui. C'est très simple, et alors que vous commencez à vraiment ressentir, ça commence à devenir plus complexe. Mais la raison pour laquelle vous êtes ici c’est l'amour.
 
L'amour pour cette planète, l'amour absolu pour cette planète. Et je sais que beaucoup d'entre vous se sont plaints à ce sujet au cours des années, et j'ai entendu plus que ma part de plaintes ... c'était drôle.
 
LINDA: Ha, ha, ha. Ha ha, ha, ha, ha.
 
ADAMUS: ... plus que ma part de plaintes à ce sujet. (Quelqu'un rit bruyamment) Merci ! Merci ! Mais en réalité, la chose qui est drôle, c'est qu’une fois que vous partez d'ici, spécialement quand vous êtes dans vos derniers instants sur cette terre, les derniers jours ou semaines de votre vie, soudain, vous commencez à vous rappeler toutes les choses qui rendent cette vie formidable, l'amour d'être ici, et puis, vous la condamnez, autant que vous avez fait vœu de ne pas revenir ici, sacré bonhomme, et vous êtes de retour - parce que vous l’aimez. Parce que vous l'aimez.
 
La question "Pourquoi êtes-vous ici?" est une grande question. Je dirais que l'un de mes plus grands défis est de travailler avec vous pour vous amener à voir qui vous êtes réellement, vous amener à comprendre pourquoi vous êtes ici, ce que vous faites ici.
 
Maintenant, nous sommes plutôt bien allés au-delà de certaines phases anciennes, telles que «Vous êtes ici à cause d’un mauvais karma. Vous êtes ici parce que vous avez fait quelque chose de mal dans une vie antérieure, et maintenant vous devez rectifier. "Dieu merci, nous avons dépassé cet obstacle. Personne n'est ici - personne, que vous soyez ici dans la salle, en train d’écouter ou n'importe où - à cause du karma, à moins que vous ne croyez en ce karma.
 
Tellement d'entre vous ont senti que vous étiez ici pour prendre soin des autres. Les autres. C'est vraiment une mauvaise raison d'être ici, parce qu'ils vont vous chier dessus d'une manière ou d’une autre. (Rires) Ils le feront. Eh bien, permettez-moi de reformuler cela, Cauldre brandit son doigt vers moi. Tôt ou tard, ils vont vous décevoir. Si vous avez l’idée que vous êtes ici pour quelqu'un d'autre, tôt ou tard ils vont vous décevoir. Et ils doivent le faire. Ils doivent le faire, tout d'abord pour vous libérer une fois pour toutes, et ensuite pour se libérer pour leur propre souveraineté.
 
Beaucoup d'entre vous bataillent encore avec ça : «Je dois être là pour tout le monde." Certains - je vais aller un peu plus loin plus tard - et la plupart d'entre vous en ont encore ... heureusement, nous allons traverser cela aujourd'hui. Vous êtes ici dans votre ancien rôle, un rôle dont Tobias a parlé il y a des années, et vous ne pouvez pas tout à fait le secouer. Vous ne pouvez pas le secouer parce que vous ne l'avez pas vraiment saisi, mis vos bras autour de lui ou ressenti pourquoi vraiment, vraiment vous êtes ici. Alors vous vous accrochez à une ancienne idée que vous êtes un porteur d'énergie - un porteur d'énergie - parce que c’est ce que vous avez fait pendant longtemps.
 
Il y a littéralement des groupes qui vivent à l'intérieur des montagnes, sous terre ou quelque part dans la forêt profonde - des groupes secrets. Ils sont là depuis des dizaines et des dizaines de siècles, et ils portent l'énergie pour cette planète. Ils chantent. Ils prient. Ils renient la plupart des plaisirs humains - indubitablement ce ne sont pas des gens sensuels - et beaucoup d'entre eux se trouvent encore dans les ordres religieux, bien qu'ils ne comprennent pas vraiment. Ils pensent qu'ils sont là à cause de la religion, mais ils sont vraiment là en tant que porteurs d'énergie. Vous les trouverez tout autour de Jérusalem. Vous les trouverez dans les mosquées et les temples, dans les sociétés autochtones, les groupes autochtones à travers le monde.
 
Ils font cela de génération en génération. Ils se réincarnent de nouveau dans ces groupes porteurs d'énergie, et pendant longtemps ils ont servis un but merveilleux. Pendant longtemps, vous avez été un de ces porteurs d'énergie. Pendant longtemps. Vie après vie, en fait.
 
Porter quoi, cependant? Porter quoi? Nous sommes allés en Egypte il y a quelques années et Tobias a parlé des énergies qui étaient encore dans les pierres des temples, encore enfouies dans le sol, encore dans beaucoup de gens qui se promenaient sous la forme physique. Et il a dit: «Ces porteurs d'énergie sont ici depuis des milliers d'années." Personne n'a posé la question: «Porter quoi?! Pour quoi? Pour quoi faire? "
 
Eh bien, certains diront: «Eh bien, ils portent une énergie pour la paix." Eh bien, vous avez foiré, car il n'y a pas de paix. (Adamus rit de sa plaisanterie)
 
LINDA: Ha, ha, ha, ha, ha, ha, ha. Ha, ha. Vous avez un prix Adamus! Youpi !
 
ADAMUS: Oui, je ris de mes propres blagues!
 
LINDA: C'était si drôle! Ha, ha, ha. (Elle lui donne un prix)
 
ADAMUS: Ma première récompense! Merci! Merci. Voulez-vous me l’accrocher pendant que je continue de parler?
 
LINDA: Avec plaisir.
 
ADAMUS: Mais porter pour quoi? Porter pour quoi? Et certains d'entre vous sont encore dans ce type d'hypnose, ce type de couches. Nous avons eu des discussions très intéressantes dernièrement avec des groupes qui croient encore qu’ils sont ici pour porter l'énergie de la nature. Je ne pense pas ainsi. La nature peut le faire tout aussi bien.
 
LINDA: Voilà.
 
ADAMUS: Merci. Wow, raffiné.
 
Donc, vous êtes encore dans ce rôle, et comme je dis, c'est parfois difficile. Mon grand défi est de vous amener à voir pour quelle raison vous êtes ici, pourquoi vous êtes ici.
 
D’ailleurs, étant les pirates sensuels et spirituels que vous êtes, porter l'énergie est vraiment très ennuyeux et pas très d’avant garde. La chose intéressante aussi est que beaucoup d'entre vous ont eu un moment difficile pour abandonner ce rôle, parce que vous pensiez que si vous ne le faisiez pas, le monde allait s'effondrer. Il pourrait s'effondrer de toute façon que vous le portiez ou pas, mais la chose importante est qu'il y en a d'autres - qui n’ont peut-être pas eu autant d'expérience ici sur Terre - qui veulent maintenant servir d'une certaine façon. Ils viennent dans ces rôles. Donc, en un sens, vous les empêchez presque d’être les prochains porteurs d'énergie.
 
La Terre aura toujours besoin d'un certain degré de porteurs d'énergie - peut-être un meilleur mot est «ceux qui équilibrent l’énergie» - parce que la conscience fait des bonds, la conscience se déplace réellement et s’expanse, maintenant il y a une dynamique qui aurait à voir avec le maintien d'un équilibre ou un point de référence. Mais alors, à un certain moment, ça change aussi et le prochain nouveau groupe arrive pour tenir cet équilibre.
 
Mais porter pour quoi? Eh bien, porter pour empêcher l’élan de devenir complètement fou. Porter, surtout - pour les autochtones, pour ceux qui ont fait cela pendant des milliers d'années – porter pour le bon moment, pour le bon groupe. Pour le porter jusqu'à ce que la conscience de la Terre arrive à un endroit, où un groupe d'humains pourraient devenir des êtres souverains, pourraient devenir des Maîtres, pourrait devenir illuminés, en restant dans leur corps physique. Ils la porteront jusqu'au ce qu'il y ait une masse suffisante ou un nombre suffisant de ces gens qui ont vraiment développé l'amour et la compassion pour eux-mêmes et qui sont les véritables nouveaux standards pour cette planète. Voilà pourquoi ils la portent.
 
Et c'est vous. Et c'est ce que vous ne voyez pas, et c’est pourquoi je me tape la tête de temps en temps et que je me dis : «Pourquoi ne voient-ils pas cela?" Je me le suis souvent demandé. Pourquoi ne le voyez vous pas ?
 
Eh bien, pour des tas de raisons. Une est que vous êtes encore pris dans ce rôle de porteur, et un porteur d'énergie ne va pas être en mesure de voir qui il est vraiment si il joue encore dans cette arène.
 
Un grand nombre de raison est que vous ne pouvez juste pas y croire. Vous ne pouvez pas le comprendre. Vous dites : "Qui moi ?! Stupide petit moi ?! Si j’étais si bon, si j'étais cet être hautement évolué dont parle Adamus, je pourrais claquer des doigts et une tasse de café apparaîtrait. "Vous voyez ? Et alors vous vous mesurez vous-même par des normes vraiment étranges, parce que ces choses ne sont finalement pas importantes du tout.
 
Mais vous dites: «Si j’étais si illuminé, je pourrais ..." (Linda pousse un cri car Adamus menace de verser son café sur Garret). Je n'oserais pas. (Adamus rit et rires du public)
 
GARRET: Si vous oseriez !
 
ADAMUS: Je n’oserais pas.
 
GARRET Si vous oseriez !
 
ADAMUS: Vous dites: «Si j’étais si éclairé, je pourrai savoir exactement ce que va faire la bourse demain ». En fait, une personne illuminée se moque de ce que va faire la bourse. Une personne illuminée se moque de lire les pensées de quelqu'un d'autre, parce que 95 % des pensées sont des ordures. Une personne illuminée vraiment, fondamentalement n’en a que faire, elle est juste absolument ravie d'être dans l'instant présent.
 
Donc l'une des choses que je voudrais faire aujourd'hui dans notre discussion est de dépasser ce rôle de porteur de l'ancienne énergie. Vous n'êtes pas ici pour porter les énergies pour les dauphins. Non - ou les baleines ou les tamias (petit écureuil), les serpents, ou le reste. Non. Il y en a d'autres qui vont le faire. Vous n'êtes pas ici pour porter l'énergie pour la planète, pour le retour de Yeshua, parce qu'il ne reviendra pas. Il a vu ce qui se passait et il m'a dit, "je n'ai pas besoin de revenir."
 
Vous n'êtes pas ici pour porter l'énergie de Gaïa. Elle est en train de partir! Elle part, elle veut que vous preniez la responsabilité de l'environnement, qui inclut votre corps, ce qui inclut votre environnement physique, mais elle s'en va. Elle n'a pas besoin de porteurs d’énergie. Elle a besoin de pousseurs d'énergie pour la faire sortir d'ici, parce qu’il y a trop de porteurs qui essaient de la garder ici ! Elle a besoin de ceux qui vont la pousser vers la porte afin que les humains puissent prendre la responsabilité de cette planète une fois pour toutes.
 
Alors prenons une grande respiration avec cela.
 
Peut-être qu’à la fin de la journée aujourd'hui, vous allez vous voir un peu différents, un petit peu de ce que vous êtes vraiment, comme je vous vois. Et peut-être que vous allez vous sentir un peu mal à l'aise parce que c'est tellement grandiose, mais pourquoi pas? C'est tellement spectaculaire, mais c'est ce que vous êtes. C'est tellement incroyable, parce que c’est. Espérons que d'ici la fin de la journée, vous allez prendre une profonde respiration et arrêtez de douter de vous et arrêtez de vous demander pourquoi vraiment vous êtes ici. Oui pour la joie, oui pour l'amour, mais il y a quelque chose de très, très grand aussi.
 
Pourquoi êtes vous venus ici
 
Par ailleurs, vous n'êtes plus ici pour vos familles spirituelles. C'est une question difficile, ou ça aurait dû être une question difficile. Vous savez, beaucoup d'entre vous sont venus sur cette planète au nom de votre famille angélique spirituelle. Vous êtes venus ici pour apprendre quelque chose qui pourrait éventuellement les rendre libres. Tout dans le cosmos été arrivé à une sorte de gros stop, une grosse ... c'était comme une piscine de boue. C’était arrivé à se densifier et rien ne pouvait plus bouger, et vous êtes venus ici pour apprendre ce qui s'était passé.
 
Vous êtes venus ici pour traverser une série de vies, pour revivre en quelque sorte certains événements. Ils n'étaient pas sous la forme physique, mais la forme physique vous a permis d'avoir une compréhension totalement différente. Devinez quoi ? Vous êtes venus ici pour votre famille spirituelle – c’était très courageux, très dans le service, très noble à vous de le faire. Le travail que vous avez fait a libéré l'énergie dans la création de votre famille spirituelle. C'est pourquoi il y en a tant maintenant prêts à venir sur cette planète ou sur la Nouvelle Terre. Ils sont libres. Ça bouge de nouveau. Vous êtes sans emploi. (Adamus rit) Wow! Et maintenant ? Le chômage angélique. (Rires) (quelqu'un dit "chèques-chômage») Ouais. Ouais, les chèques ne vont pas tarder à venir.
 
Absolument, et c'est une question difficile, parce que c'est vraiment l'une des raisons fondamentales de votre venue ici. Vous vous êtes consacrés à cela, et quand ça a été fait, vous vous sentiez un peu comme: «Eh bien, maintenant, quoi? Que dois-je faire? "
 
Ceci est à un niveau très profond. Votre mental peut ne pas le reconnaître, mais vous le faites. Alors vous avez tendance à avoir des choses étranges - des rêves de réengagement dans l'armée, réengagement dans une organisation de service, errant sans but pour essayer de trouver si quelqu'un a besoin de votre aide, et ils n'en ont pas besoin. Vous savez, c'est en quelque sorte une suite du travail fait.
 
Alors vous dites: «Où est la grande fête ? Où est cette grande fête pour le travail que j'ai fait ? Ma famille spirituelle est libre maintenant. "Ils vont l’avoir plus tard, mais maintenant ils veulent vous laisser seuls. Ils savent ce que vous avez fait, mais ils veulent vous donner le temps, dès maintenant, pour vous-même.
 
Cela a été un voyage. Il y a eu beaucoup de batailles, il y a eu beaucoup de tribulations à faire ça, et ils savent maintenant que vous avez juste besoin de temps pour vous, avec vous.
 
Prenons une grande respiration.

Vous êtes un groupe spécial, et je ne dis pas ça des autres groupes, à moins qu'ils me paient très bien. (Rires) Je ne dis pas ça des autres groupes, et vous savez que je vous le dirai si vous étiez absolument pleins de Makyo, si je sentais ça. Je serais le premier. Je serais ravi de vous le dire que, plus que ravi. Je cherche les occasions ! (Rires) Je les cherche !
 
Vous êtes ici pour quelque chose de très spécial, en plus d'avoir la joie et une vie d’amour c’est juste comme ça - pourquoi pas? Vous avez donné beaucoup de vies de service plutôt difficile. Pourquoi ne pas juste absolument en profiter ? Eh bien, nous pourrions écrire une liste de pourquoi pas, mais je le demande pour la forme. Pourquoi pas?! Pourquoi pas?
 
Vous êtes un groupe très spécial, et que ce soit aujourd'hui ou demain ou peut-être l'année prochaine, j'espère que vous pourrez en prendre conscience – combien spéciaux vous êtes. J'ai demandé à cette chère Linda - je vais lui demander de - lire une citation, et je vais vous demander de ressentir cela. Et de le lire lentement, de façon dramatique et sensuelle. Pourquoi pas ? Donc voilà.
 
LINDA (lit avec une voix sensuelle): «Voici les fous, les marginaux, les rebelles, les fauteurs de troubles, les chevilles rondes dans les trous carrés, ceux qui voient les choses différemment. Ils ne sont pas friands de règles, et ils n'ont aucun respect pour le statu quo". Ça va ?
«Vous pouvez les citer, être en désaccord avec eux, les glorifier ou les vilipender. La seule chose que vous ne pouvez pas faire est de les ignorer, car ils changent les choses. Ils poussent la race humaine en avant. Et alors que beaucoup les considèrent comme des fous, nous voyons des génies. Parce que les gens qui sont assez fous pour penser qu'ils peuvent changer le monde sont ceux qui le changent. "
 
ADAMUS: Absolument. Merveilleux. Alors ceci vous est applicable, à Shaumbra. (Quelques applaudissements) Les fous qui croient qu'ils peuvent changer le monde, parce que - pas seulement pour le plaisir de changer - parce qu'ils savent que le monde a demandé le changement. Le monde a dit, «Nous sommes prêts." Alors vous vous êtes avancés et avez dit: «Et il peut être changé. Il peut être changé, absolument, et par conséquent, il le sera. " 

Invité du jour
 
C’est une belle citation. En réalité, ça n'a pas été écrit pour vous. Ça vous a été appliqué. Qui l'a écrit ? (Quelqu'un dit «Steve Jobs») Steve Jobs. Absolument. Absolument.
 
Maintenant, Steve Jobs n'est pas un saint.
 
LINDA: Voulez-vous que je le lise comme Steve Jobs maintenant?
 
ADAMUS: Pardon?
 
LINDA: Dois-je le lire comme Steve Jobs maintenant?
 
ADAMUS: Non, non, non. Steve Jobs n'était pas un saint. Pas un saint du tout. Pour ceux qui n’en sont pas conscients - Steve Jobs, le co-créateur, le co-fondateur d'Apple. Steve Jobs a changé le monde. Ah, c’est un personnage très intéressant, et si intéressant que, bien que je ne sois pas un fan pour partager la scène avec d'autres êtres – j’aime à vous avoir tous pour moi, contrairement à Tobias qui a toujours eu un invité - j'ai demandé à M. Jobs d'être avec nous aujourd'hui. (L'audience répond "Ooh") Et il a accepté immédiatement, sans hésitation.
 
Alors prenons une grande respiration.
 
Il est déjà là, et il promet de ne pas vous appeler des idiots. (Rires) Mais il a dit que je pouvais. (Adamus rit).
 
Invitons Steve Jobs. Oui, cela est un peu historique, car normalement je ne fais pas ça et n’essayons pas d'en faire une habitude. Mais comme on en a parlé plus tôt aujourd'hui, il est un peu Shaumbra, un peu connecté avec les énergies. Il sourit en ce moment. Si vous le souhaitez, vous pouvez fermer les yeux pour le ressentir ou les garder ouverts, mais il flâne autour de la salle. Il n’'a pas l'intention d'aller pour le moment au Pont des fleurs ou ailleurs. Il s’amuse toujours beaucoup à traîner. Il a trop de projets, trop de choses qu'il veut faire, trop d’associations.
 
Maintenant, on a dit que Steve était bouddhiste. Je crois qu'on peut dire qu'il l’a été. Il secoue la tête en ce moment et dit, «Je l’étais et je ne l’étais pas, et je me moquais que ce soit d’un côté ou de l’autre » mais ça lui convient bien. Il aimait cette identification.
 
Pour lui, le bouddhisme n'était pas tant question de voyage spirituel. C’était une façon pour lui de gérer son énergie à travers la méditation, l'alimentation, la discipline, l’abnégation. Cela lui a donné quelques aperçus, sans aucun doute, de la simplicité, et c'est probablement à ce sujet ce qu'il aimait le plus à toute autre chose - l'élégance et la simplicité, le zen de la vie, l’élégance simple et belle. Alors il s'est connecté à ça de cette façon.
 
Mais il a aussi, comme vous le savez, Steven a eu tendance à avoir du tempérament. En fait, le tempérament a été en partie parce qu'il ne voulait pas se contenter du moins. Il a toujours voulu le meilleur de lui-même et de ceux avec qui il travaillait, et cela l’a mené à la colère à certains moments. Alors, le bouddhisme a été un lieu pour lui pour retrouver son équilibre et son centre.
 
Quand il a fait sa transition récemment, il a dit ces mots simples que beaucoup d'entre vous ont lu, "Oh wow! Oh wow! Oh wow! "Un peu presque comme un orgasme spirituel, car c’était un peu ce que c’était. A qui a-t-il dit : "oh wow" ? (Une personne dit «à Nous», une autre dit «à la Vie» et une autre dit: "à Lui-même»). Lui-même. Bien. Vous avez un prix Adamus pour cela. Lui-même! Il s’est rencontré – le Soi était si près, très, très proche, en raison du type de travail intérieur qu'il avait fait. Il était juste là. Alors, quand il a fait sa transition, il s’est immédiatement rencontré. "Oh wow!" C'était incroyable.
 
La plupart des gens n'ont pas ce genre d'expérience quand ils partent de l’autre côté. Ils vont plutôt passer par ce grand et long tunnel, et ils regardent leurs regrets, leur grand-mère qui les gronde encore et ces choses. Mais je dois dire, mes chers amis, que lorsque vous traverserez, vous aurez ce "oh wow." Vous allez comprendre - et peut-être que vous n'aurez même pas à traverser pour que cela arrive - vous allez réaliser à quel point le «vous» est là, juste maintenant. Pas quelque part dehors, mais il est, oh wow, juste ici.
 
Ce fut le "oh wow" de Steve. «Je suis juste ici." Et dans ce Je Suis, ce oh wow qu'il a réalisé, il a réalisé que ce qui avait été séparé de lui était tellement fin qu'il aurait pu tout simplement - whoosh! - souffler dessus et ça serait tombé. C’est un voile tellement mince entre l'aspect humain et son Je Suis. Très mince.
 
Et alors il a eu un grand éclat de rire, un énorme éclat de rire - mais son corps était mort, donc personne ne l'a vu - mais il a eu un énorme éclat de rire et a dit: «Vous savez, si j’avais pris cette respiration, si je mettais détendu un moment, j'aurais réalisé que ce "oh wow" était ici maintenant. Mais j'ai essayé de beaucoup étudier, j'ai essayé de développer des mécanismes et des systèmes de ma propre ascension et ça n'a pas fonctionné. J'ai eu du plaisir autrement, mais cela n’aurait il pas été formidable » Steve dit maintenant : « Cela n'aurait-il pas été super si j’avais pu faire ce «oh wow longtemps avant d’avoir eu à faire face au départ physique. Le "oh wow" dans le moment présent ».
 
Alors j'ai invité M. Jobs aujourd'hui, et il est fasciné par ce que vous faites. Il sait ce que vous faites, parce que nous en avons parlé, et il peut le sentir maintenant. Il a beaucoup d'admiration pour la nature pionnière de ce que vous faites. Et il dit quelques mots, que Cauldre ne canalisera pas directement, mais je vais parler pour lui. 

Contribution de Steve
 
Il dit quelques mots. Tout d'abord, "Permettez vous de prendre conscience de ce que vous faites. Cessez de nier qui vous êtes, car vous allez gaspiller de précieuses années - vos précieuses années, mais aussi de précieuses années pour cette planète. Cessez de nier qui vous êtes. Montrez votre grandeur. Si vous devez aller au sommet d'un immeuble et crier votre grandeur, laissez-la voir. Si vous avez à vous enfermer dans une pièce et ressentir votre grandeur, alors faites-le. Vous ne rendez service à personne en refusant votre grandeur. C'est un mauvais jeu. C'est vraiment un mauvais jeu ! C'est un jeu sans issue. C'est un : ‘oh, c'est stupide ‘- ouais, ok, Steve dit -". Vous êtes des idiots si vous jouez à ce jeu » (rires)" Vous êtes des idiots ». Bon, alors ... Je suis beaucoup plus calme que vous l’êtes, Steve!
 
Donc, avec ça, la suite : «Vous êtes les visionnaires de cette planète, mais vous le faites en étant visionnaires de vous-même." La vision est l'un des plus beaux cadeaux que M. Jobs s’est lui-même autorisé. Il est venu ici avec elle, mais il s’est autorisé à la montrer.
 
La vision, c’est la capacité de sentir, non pas dans la minutie et les détails, mais dans l'ensemble, c’est la capacité pour lui de sentir ce qui pourrait faire évoluer la conscience - un ordinateur au bureau. Il avait un très très grand argument à un certain moment pour le gouvernement des Etats-Unis à propos de l’expédition des ordinateurs vers les pays communistes. Et, bien sûr, le gouvernement dans son infini manque de sagesse a dit : "Vous ne pouvez pas le faire parce qu’alors ils vont avoir tous ces outils puissants." Sa vision a dit : "Vous devriez le faire, car cela donnera à chaque personne la souveraineté sur leur bureau. Cela leur donnera accès au monde. Cela ouvrira la vérité. Cela leur permettra d'être des êtres humains investis. Et quand il y a des êtres humains investis, il ne peut pas y avoir de murs; il ne peut pas y avoir de vieilles structures politiques, et il ne peut y avoir d’énergies déséquilibrées. Envoyez le Mac! "(Quelques rires, Adamus rit). J’ai fait un peu de publicité pour son entreprise. (Rires)
 
Il a eu la vision ensuite, que les gens iraient au-delà de l’ordinateur comme simple outil d’exécution de logiciels ou d’écriture. C’était un point central de connexion - connexion avec eux-mêmes et secondairement avec le monde extérieur; avec leur musique, avec leur créativité, avec leurs photos et leurs œuvres d'art, avec tous leurs aspects. Cette petite boîte que vous avez sur votre bureau est en fait un outil remarquable qui vous connecte avec vos aspects, vous permet de tout mettre en temps réel, en mouvement, en une expérience sensuelle avec vos aspects ((les aspects de l'art, les aspects de vos vies passées, en fait. Ressentez le pour plus tard) mais c'est un point de connexion.
 
Ce n'est pas la pièce de matériel, mais c'est le potentiel qu'il représente et ce qu'il peut faire, et il a eu cette vision. Il a dit: «Oh, d’ailleurs, les gens peuvent acheter de la musique, se connecter sur Internet, lire des livres et tout le reste, et ce sont des outils d’autonomie», et il a eu cette vision.
 
Donc, pour le numéro deux, il a demandé que vous ayez une vision pour vous-même. Vous n'êtes pas trop vieux, personne. Aucun d'entre vous. Je me fiche de l’âge de votre corps. Je me moque que vous pensiez que vous êtes dans vos années de déclin. En fait, ce sont les meilleures années pour une vision, parce que vous avez beaucoup d'expérience. Vous avez un centre drôlement bien équilibré maintenant. Et vous avez aussi beaucoup de doute et vous pensez : "Oh, cela demande beaucoup d'énergie." Non.
 
Les êtres visionnaires n'ont pas besoin de beaucoup d'énergie. Ce n'est pas fatigant. Les êtres qui sont dans leur mental sont fatigués. Oui. Les êtres structurels s'usent, tout comme les pièces structurelles et les machines s'usent. Les humains structurels s'usent, mais pas les visionnaires.
 
"Quelle est la vision que vous avez pour vous-même?" Steve demande et je vous demande. Quelle est la vision de vous-même ? Flottant sur le fleuve de la vie en vous demandant ce qui va se passer au prochain bip ? (Adamus rit) Bonjour Crash (à Dave). Quelle est la vision que vous avez pour vous – vous attendez que quelque chose se produise pour que vous puissiez réagir? Eh bien, c'est une bonne excuse. Excusez-moi (à un membre du public). C'est une bonne excuse. C'est la façon dont la plupart des humains vivent. "Je vais attendre, voir ce qui se passe et ensuite je réagirai." Oui. Et avoir une vision - une vision c’est comme un énorme aimant de conscience –attire toutes les ressources nécessaires pour la concrétisation, elle attire l'énergie et les gens qui lui permettent de se réaliser.
 
Maintenant, Steven a beaucoup appris sur le fait d’amener les ressources. Il avait un petit problème, celui où certains peut être peuvent se sentir concernés. J'ai besoin de cette épée de nouveau. Il aimait aller au combat. Il a en fait aimé ça, comme certains d'entre vous. Vous aimez le combat. Cela vous fait vous sentir réels. Ça maintient votre lame belle et forte. Cependant cela n'a pas à être comme ça. Vous n'avez pas à lutter. Vous n'avez pas à entrer dans des batailles avec la conscience de masse ou - comment dire – avec les êtres humains qui ne sont pas au même niveau d'éveil ou de conscience. Ce n’est pas du tout pour être critique, mais pour être réaliste, il y a des humains qui sont ici seulement depuis quelques vies ou peut-être quelques centaines de vie. Ils ne sont tout simplement pas ... ils ne se mettent pas en expansion de la même manière que vous le faites. Vous n'avez pas à tolérer cela dans votre vie.
 
Ils ne seront pas vos collègues de travail, sauf si c'est votre vision. Ils ne devraient pas être vos collègues de travail. Vous pouvez avoir une vision pour travailler avec ceux qui ont le même degré de vision, d'excellence, de passion que vous. Vous n'avez pas à sauver le monde en travaillant, en étant en lien ou en relation avec ceux qui sont à un niveau différent. Ils sont là où ils sont. Vous leur ferez plus de bien à long terme en ayant une vision pour vous-même.
 
Quelle est cette vision? Quelle est cette vision?
(Pause)
 
Qui de vous peut sentir l'énergie ici qui est en train de devenir très intéressante? Hm. Oui. David, tu peux avoir mon épée. Excalibur, David. Excalibur.
 
Alors, bien. Maintenant, Steven sera avec nous pour le reste de la journée, et il dit qu'il est ouvert pour une discussion avec chacun de vous, en ligne et ici, pendant un moment. Il s'amuse à jouer ici en ce moment.
 
Cette planète
 
Ensuite. Pendant que vous regardez votre vision, que vous regardez ce que vous faites ici, considérez certaines de ces choses qui font que cette planète est si spéciale. L'amour, comme je l'ai dit. L'amour est désormais allé dans les autres royaumes, mais c’est toujours ici que l’on peut l’expérimenter comme nulle part ailleurs. L'amour pour vous-même maintenant. L'amour pour vous-même.
 
Je ne peux pas assez insister sur le fait qu’il n’y a pas sur les autres grandes planètes d’êtres hautement évolués, intellectuels et spirituellement illuminés. Il n’y en a pas. C'est ici. C’est peut-être la mauvaises nouvelle, mais c’est ici. Il y a toujours une tendance qui veut penser que c'est là-bas. C’est ici en ce moment - la planète ou la dimension la plus évoluée de toutes. La plus évoluée.
 
Comme je l'ai mentionné dans d’autres discussions, il y a des planètes plus avancées intellectuellement, mais qui n’ont pas l’amour ni l'expérience sensuelle. Qu'est-ce que toute l’intelligence que vous pourriez avoir? Qu'est-ce que c'est? Ce n'est rien. C'est une impasse. Sans sentiment, sans avoir cette expérience extraordinaire dans cette réalité très dense, très réelle, dans cette réalité de sentiments dans laquelle vous êtes, qu’est ce que toute cette intelligence? Ce n'est rien.
 
Alors, mes chers amis, c'est vraiment la plus illuminée de toutes les planètes. C'est la seule planète qui combine le règne animal avec le règne végétal avec le règne humain, la seule. Vous ne trouverez nulle part une autre planète qui a tous ces attributs.
 
C’est la seule planète où vous pouvez vraiment vous perdre – vous perdre totalement – d’une façon très physique et très réelle, sans vous souvenir comment sortir. Il y a bien d’autres dimensions où vous pouvez jouer une sorte de jeu à vous perdre, mais vous ne l'êtes pas tout à fait. C'est ici l'endroit si vous voulez vous perdre, si vous voulez tellement vous perdre que vous devez vous re-trouver. (À ce moment un enfant trouve l’interrupteur et s’amuse à allumer et à éteindre la lumière, rires) Absolument.
 
Et c'est la seule planète qui a été ensemencée par Gaia, la seule. Elle n'a pas couru partout sur toutes les autres planètes pour les ensemencer. Il n’y a que la Terre. Cela conduit à des expériences spectaculaires et incroyables.
 
C'est la seule planète qui connait - comment dire - l'incarnation, comme vous la connaissez. Les autres planètes ont une sorte de répétition, une sorte de renouvellement de la force de vie, mais c'est la seule planète où vous avez une vraie mort et une vraie incarnation. Il y a beaucoup, beaucoup de choses, et j'espère écrire bientôt un livre sur ce qui rend cette planète si incroyable.
 
Donc notre prochain sujet, si vous voulez... (il donne le marqueur à Linda)
 
LINDA: Oui, monsieur.
 
ADAMUS: ... un peu d’écriture au tableau.
 
Donc maintenant, parlons – comment pourrions nous les appeler - non pas des problèmes que cette planète rencontre, mais des ... parlons des conditions d'une planète en mutation. Des conditions d'une planète en mutation.
 
 Conditions d'une planète en mutation
 
Comme vous le savez, il y a beaucoup de choses qui se passent en ce moment. Vous le sentez. Vous le sentez dans votre corps, dans votre mental; beaucoup d’inquiétudes sur ce qui va arriver sur cette planète; beaucoup de drame qui émerge maintenant alors que nous sommes en 2012. Nous le sommes littéralement ... nous ne sommes pas dans le calendrier de 2012 mais nous sommes dans l’énergie de 2012 en ce moment. Est-ce que ça vous parle? (L’assistance dit "oui") Bien. Bien.
 
En d'autres termes, le calendrier ne fait pas vraiment de différence. La suite de tout le changement est déjà en train de se passer, et les énergies derrière lui sont celles que vous voyez se dénouer aux informations. Mais parlons de quelques-uns des défis ou des conditions d'une planète en mutation.
 
 ~ Population
 
Parlons d'abord de la population. Il a été dit plus tôt aujourd'hui - sept milliards d’habitants. Une population de 7 milliards d’habitants sur cette planète. Fondamentalement cette planète peut gérer environ 10 milliards d’habitants avant d'atteindre le seuil critique où soudain tout commence à s'écrouler. Alors, que va faire cette planète ? Quand va t-elle- atteindre les 10 milliards? Pas dans si longtemps, en fait, vu la façon dont vont les choses.
 
C'est un énorme problème auquel la planète doit faire face. Je dirai que c’est une bonne raison de le mettre comme numéro un. Plus vous avez de monde, plus vous avez besoin de systèmes et de structures, plus vous devez avoir de règles et moins de souveraineté est permise, parce qu'il y a de moins en moins de ressources. Donc qu’arrive t-il ? Pourquoi la population augmente t’elle comme ça ? Autrement que de la façon dont les gens le font. (Rires) Pourquoi ? Pourquoi ?
 
JOSHUA: Il y a trop d’anges qui veulent venir ici.
 
ADAMUS: Tout le monde veut venir ici, et ça rend les humains sur Terre excités, alors ils font la chose et il y a plus de bébés. Mais oui, absolument. Il y a de plus en plus d’êtres qui veulent venir ici. Il y a presque même une sorte de ruée pour cette population - une ruée d’êtres qui veulent venir. Et, vous savez, au milieu de l'acte d'amour, quelqu'un oublie de mettre un préservatif, à cause de, vous savez, toute cette sorte de brume qui vient de l’énergie de ceux qui veulent venir. Et ils viennent. «Oh merde, j'ai oublié ... Oh, regarde ce qu’il s'est passé aujourd'hui. C'est un enfant non attendu ». Mais oui, absolument.
 
Donc, quel est le moyen de soulager cela ? Les Nouvelles Terres. Plus qu’une. Nous en avons longuement parlé, nous les avons installées afin que ces anges puissent avoir l'expérience de la Terre dans ces autres endroits. Elles ne sont pas nécessairement physiques, mais elles sont très réelles.
 
Les modèles de la Nouvelle Terre ont été mis en place par vous. Vous dites, «Je ne me souviens pas l’avoir fait. Merde, je ne peux même pas nettoyer ma propre chambre! Comment puis-je mettre en place une nouvelle Terre ?! "(Rires) Peut-on ouvrir un peu la porte. Quelqu'un commence à avoir chaud – il fait chaud ici. Okay. Merci.
 

Donc, la population. Les Nouvelles Terres. C'est une des choses que vous faites. Aider à développer ces nouveaux endroits pour les nouveaux anges. Et pas seulement ça, vous enseignez aussi là bas. Vous enseignez là bas.

  ~ Finances
 
Numéro deux, les finances. Les finances. Oh, quel désordre; quel désordre délicieux sur cette planète. Le système financier que vous avez a environ 500 ans. Il s'est effondré il y a un certain temps. Ce n'est pas important ce qui va se passer en Grèce, en Italie ou dans les autres pays. Le système financier sur cette Terre a longtemps attendu une rénovation. Pendant longtemps. Fondamentalement, il s'est déjà effondré. Nous sommes tous ici. Vous êtes toujours en train de manger, de pomper du gaz et de faire les choses que vous faites. En train de payer les grands mâles assis dans ces fauteuils, en dépit du fait que c'est ... (rires à propos des commentaires de quelqu'un). Oui il doit l’avoir, oui. Oui. C'est tout ce qu'il faut. Tout ce qu'il faut. Je donne facilement aujourd'hui. (Rires) Vous riez, je récompense.
 
C'était donc quelque chose qui avait besoin d’arriver, sur plusieurs points. Il y avait un déséquilibre, et il y avait une - je vais dire - une distribution abusive. Non pas une grande conspiration, mais juste ... la capacité à garder l'énergie financière en circulation, toujours fluide, qui a été déséquilibrée.
 
Que se passe t-il en ce moment pour un certain groupe d’humains qui découvre sa propre faillite. C'est vous les amis. (Rires) Ils découvrent leur propre frustration avec les finances, leur propre frustration avec l'abondance, comme vous l’avez fait. Vous avez fait cela d’une manière plutôt intéressante et belle, en traversant cela personnellement alors vous avez pu découvrir une sorte de nouvelle situation. Vous avez bloqué cette énergie financière dans votre vie, et vous avez fait un très bon travail avec ça. Vous devriez avoir un prix Adamus pour un dysfonctionnement de l’abondance. (Rires)
 
Alors qu’est ce qui vient ensuite ? (Quelqu'un dit Steve Jobs) Ouais, "Steven" a raison. Il influence un peu notre discussion aujourd'hui.
 
Et après? Et après? Eh bien, vous apprenez que vous devez avoir ces énergies qui circulent de nouveau. Vous devez les faire bouger. Vous devez les redistribuer au sein de vous-même, d'abord en acceptant que vous pouvez l'avoir et que ce n'est pas mauvais. Ça ne va pas vous garder ici pendant encore vingt vies. Ça vous aidera à apprécier sacrément le reste de cette vie. Absolument.
 
Alors vous avez traversé beaucoup de problèmes de consternation et de tout le reste, comme un moyen d'aider la conscience générale, en le prenant à un niveau très personnel. Alors que faites vous maintenant ? Que faites-vous maintenant ? Vous vous asseyez et attendez de gagner à la loterie? Vous attendez la fée de l'argent ? Vous m’attendez moi? Que faites-vous? Que faites-vous? (Divers commentaires, David dit "Créer") Créer ! Absolument. Merci, David. Et il devrait avoir ... eh bien, vous avez probablement un millier de prix Adamus déjà, mais oui absolument, créer. Et s’il fait frisquet là-bas, vous pouvez fermer la porte ... après être sorti. (Rires)
 
Vous savez, je dois dire que je suis embêté. Je suis vraiment embêté aujourd'hui. Je pensais que je serais gentil et aimable de partager la scène avec quelqu'un. Mais maintenant, ils le veulent tous pour eux-mêmes. (Rires) Il peut être à la recherche d'un channeleur. (Adamus et rires du public)
 
Alors, où en étions-nous? Oh, les finances. Vos finances, vos propres problèmes avec l'argent - vous avez traversé tout cela, et maintenant que faites vous, vous venez de commencer à créer. C'est tout ce dont vous avez besoin de faire. Créer. C'est tout. Vraiment. Il n'y a vraiment pas de cours où vous pouvez aller,... Je vais probablement en donner un, mais vous n'avez pas besoin d'y aller. (Rires)
 
SART: Combien cela va-t-il coûter?
 
ADAMUS: Cher ! Cher ! (Rires) Oui. Vous aurez l’assurance d'être abondant, sinon votre argent sera remboursé à la fin de votre vie. (Beaucoup de rires)
 
Une chose simple - créer. C’est valable pour vous et c’est valable pour cette Terre - la création.
 
Steven Jobs était un créateur merveilleux - un créateur merveilleux, avec beaucoup d'idées et de visions - alors le problème fût, comme vous le savez, comment le mettre en pratique ? Comment le produire? C’est une chose de simplement y penser. Mais comment le produisez-vous ? Bien, c’est en vous alignant avec les bonnes personnes, avec les systèmes énergétiques efficaces. Et une des choses dont Steven était connu était son intolérance pour le manque de qualité, son intolérance pour le manque de passion. En d'autres termes, ne le tolérez pas au sein de vous-même. Ne vous dérobez pas en vous-même. Ne prenez plus le deuxième choix pour vous.
 
Et vous l’avez fait. Certains d'entre vous vont le nier, mais vous l’avez vraiment fait - "Bien, c'est assez bon." Non, ça ne l’est pas. Non, ça ne l’est pas. Pensez-vous vraiment mériter le second choix ? Je veux dire, entre vous et vous-même, vous donneriez vous le second choix ? Absolument pas. Donc, ne pas le faites pas. Ne le tolérez pas.
 
Et, comme je l’ai dit il y a quelques années, ne négociez pas avec les autres. C'est la façon dont cela marche pour vous. Ne négociez pas un manque de qualité. Vous commencez tous avec la qualité dans votre vie - avec de l’amour et avec cette belle et sensuelle nature, et puis vous la négociez avec les autres. Vous la gâchez. Non ! Non. Pas du tout. Et, encore une fois, je me moque que vous ayez 25 ans, 50 ans ou 80 ans. Il n'est jamais trop tard. Jamais trop tard. 

~ Alimentation
 
Suivant sur notre liste - oui, les finances - suivant. Je vais appeler ça, oh, appelons-le l’alimentation. C'est l'agriculture, mais c'est l’alimentation. Cette planète n’est pas confrontée à un problème alimentaire - il ne devrait pas avoir une personne affamée sur cette planète, pas du tout – la planète est confrontée à un problème de distribution. Vous pouvez faire pousser de la nourriture ici, dans cette salle – de la nourriture incroyable, de la nourriture nutritive. Pas de la nourriture dont les nutriments ont été éliminés, mais de la nourriture nutritive avec aussi un bon goût. Oui, ça peut avoir le goût d’un Dorito avec toujours ses nutriments. C’est possible. C’est possible, vraiment.
 
Mais que ce passe t-il ? La distribution est coupée à cause de la plupart des structures politiques. Par conséquent, il y a des gens affamés sur la planète. Pourquoi? Il est plus facile de contrôler les gens quand ils sont presque affamés. Quand ils ont beaucoup de nourriture dans le ventre, tout à coup, ils deviennent intelligents. Soudain, ils veulent des choses comme la liberté, la souveraineté et des ordinateurs Mac. Alors ... (rires) n° deux, Steve. N° deux. Ça vous fait trois aujourd'hui. C'est tout ce que vous avez payé. (Rires)
 
Avec l'alimentation et la distribution alors que nous approchons des 10 milliards d’habitants sur cette planète, le problème deviendra encore plus désastreux à moins que nous enlevions les contrôles du gouvernement, que nous brisions les barrières, et que nous arrêtions de payer pour ne pas planter de nourriture.
 
Je me moque de ce que les autres lois ou les murs ont créé entre les pays et les gouvernements, mais toute la réglementation alimentaire, tous les tarifs, les importations et les restrictions doivent être retirés. Il n'y a pas besoin qu’il y ait de famine sur cette planète. Et s'il y en a, c’est directement la faute des dirigeants. La faute des dirigeants.
 
Vous pouvez faire pousser la nourriture n'importe où - dans votre placard, dans votre cave, sur le porche, n'importe où. Et comme certaines des restrictions énergétiques sont levées, les entreprises investiront davantage dans le développement des semences - les graines qui vont pousser seront plus nutritives, utiliseront moins d'eau, n’auront pas besoin de tous les engrais chimiques, seront énergétiquement résistants aux choses comme les insectes et énergiquement résistants aux bactéries, et aux champignons. Et c'est ici, mes amis. C’est juste ici.
 
Il y a un groupe de visionnaires qui ne fait pas de compromis; qui ne se dérobe pas, et qui dit : «Nous allons imaginer cela pour nous d'abord - pour nous-mêmes d'abord. Nous allons sortir de ces stupides régimes ». C'est un problème de distribution alimentaire quand vous faites ces régimes stupides. Oui, tous ceux qui essayent ces régimes font la même mm mm chose que font les gouvernements en restreignant la véritable distribution de l'énergie à travers l'alimentation. Oui! Oh! Gah, donnez-moi ... (il attrape l'épée et commence à la balancer) juste ... Gah! (Rires) Donc, hah!
 

Alors, lorsque vous avez la vision pour vous-même des nutriments qui entrent dans votre corps, qui nourrissent ce Corps de Conscience d'une manière efficace, sans toutes ces folles restrictions que vous avez eues, vous permettez à votre corps de transformer la nourriture comme il le doit et il sait comment le faire. Lorsque vous autorisez le flux naturel, vous le créez en vous-même qui ensuite est partagé avec la conscience de masse. Et puis ce genre de choses arrive.
 
~ Religion
 
Suivant sur la liste. Oh, je dois l'écrire. La religion. La religion. Je ne suis pas contre la religion. (Rires) Mais, comme les systèmes financiers, cela fait longtemps qu’elle n'a pas changée. Vous êtes dans un système de croyance religieuse, une conscience religieuse sur cette planète qui a au moins six, à sept mille ans, si ce n’est pas plus. Elle n'a pas beaucoup changée. Elle n'a vraiment pas changée. Les noms des groupes ont changé, les dirigeants ont changé, mais elle n'a pas changée.
 
Les religions sont mentales, elles sont créées par l'homme, et je vais aller très loin pour dire qu'il a très, très peu à voir avec Dieu dans les religions. Très peu. (Quelqu'un dit "youpi!") Très ... ouais, youpi. (Des applaudissements et des acclamations) Donnez-moi cette ... donnez-moi cette épée ! Yeah! (Adamus agite encore l'épée, rires du public) Très peu. Et ... Gah! (Il donne l'épée à David) Merci, David. Vous êtes le détenteur de l'épée d'aujourd'hui.
 
La raison pour laquelle j'ai mis cela comme les conditions les plus importantes du changement de la planète, c'est que cela doit changer. Plusieurs choses importantes, et vous le savez et vous pouvez le sentir, parce que vous êtes passés à travers cela.
 
Tout d'abord, les religions ne peuvent pas exister de la façon dont elles existent aujourd'hui, avec le déséquilibre - le spectaculaire, l’énorme déséquilibre - entre les énergies masculines et féminines. Elles ne peuvent pas. C’est même inconcevable qu'il y ait ces conditions dans les églises. Tout comme vous ne pouvez pas avoir une religion basée uniquement sur le féminin - juste avec Isis. Isis ne le ferait pas d’ailleurs, mais vous ne pouvez pas le faire. Il s'agit de l'équilibre du masculin et du féminin, parce qu’ensemble, c'est Dieu, c'est le Je Suis. Vous ne pouvez pas en exclure un.
 
Les religions retiennent ce qui devrait être une explosion de conscience maintenant, à cause beaucoup de leur rhétorique, leurs règles, leurs déséquilibres.
 
Et le deuxième point est que les religions sont sur la liste parce qu’elles servent d'intermédiaire entre vous et Dieu. Dieu est juste ici. Je veux dire, juste ici ... (il met ses doigts contre sa poitrine) ici. Vous n'avez pas besoin d'un intermédiaire pour aller de là à là ! (Rires car il fait des gestes de la tête au cœur) Vous avez juste besoin de prendre une bonne et profonde respiration et de sortir de votre propre tête. Mais en ayant cet intermédiaire, en étant toujours sur ce chemin, vous avez toutes sortes de règles, de prières, de règlements, de souffrance et tout le reste, cela vous distrait complètement, vous sort complètement de la route. Et c'est une route d’où il est difficile de sortir, parce qu’elle est chargé de beaucoup d'hypnose, de beaucoup d'énergies sexuelles. Oui. Elle est chargée de beaucoup de peurs et de vieux systèmes de croyance.
 
Que se passe t-il ici avec ces situations, il y a cette conscience qui est prête à fleurir, à apparaître, ces choses qui sont retenues par la religion. Eh bien, comment cela s'applique t-il à vous? En fait, vous avez fait un travail drôlement bon pour sortir de vos propres règles, pour sortir de votre propre rhétorique. Certains d'entre vous ont encore des persistances de makyo, vos conneries spirituelles, mais nous avons d’assez bonnes discussions, en privé et parfois en groupes, lorsque vous êtes dans ce makyo. Vous commencez à reconnaître que tout ça est un tas de merde. Ce que c’est vraiment.
 
La spiritualité est si simple. Vous n'avez besoin d’aucune étude. Vous n'avez pas besoin de payer pour des cours. Vous n'avez pas besoin de suivre un gourou. Le gourou est probablement moins éclairé que vous, mais il a cette magie à cause de votre - oh, Steve dit de votre idiotie (rires) - capacité de soutirer de l'argent, du pouvoir et de l'admiration des adorateurs de gourou.
 
Je dis, en dépit de ce que Steve dit, je dis que c'est parce que beaucoup d'humains - pas vous -, mais beaucoup d'humains ne sont pas tout à fait prêt encore à prendre cette responsabilité. C'est aussi pourquoi ils traînent dans les églises. Vous avez fait, en fait, un travail exemplaire, un travail merveilleux pour aller au-delà.
 
Suivant sur la liste - les conditions. Et arrêtez-moi à 06h00. Je ne veux pas aller plus loin ... (rires)
 
~ Energie
 
L'énergie. L'énergie. C'est un énorme problème sur cette planète. Un énorme. Il devrait peut-être être numéro un sur la liste, mais tout ne peut pas être numéro un. L'énergie.
 
Vous faites des trous dans la terre, et la Terre ne va pas particulièrement prendre soin de ça. La question a été posée l'autre jour, quand vous faites des forages dans la Terre et qu’un tremblement de terre se produit, même si c'est un petit, existe t-il une corrélation entre les deux ? Steve ? Duh! Vous n'avez pas besoin d'être sortis de Saint Cyr pour le savoir, «Duh, oui il y a une corrélation entre les deux."
 
Donc l'énergie est un énorme problème. C'est un problème symbolique, et pas seulement littéral. Le pétrole s’épuise. Ils essaient de faire plein de choses - l'extraire par écrasement des roches avec l'espoir qu'ils en aient un peu, et que cela dure pendant un moment. Ils montent des panneaux solaires. Quelqu'un devient riche, et peu de gens produisent de l’énergie, à mon humble avis. Ou alors des éoliennes. C'est un bel effort, mais c'est vraiment un gaspillage d'argent, car ce n'est pas de là que ça va venir.
 
Cela viendra de la simple alchimie des éléments qui sont déjà ici. Les bases comme la lumière et le carbone et la structure atomique et juste une autre façon de les convertir de ce que vous avez maintenant.
 
Cette vieille énergie est littéralement, je veux dire, littéralement vieille énergie, des os de vieux dinosaure, vos os. Vous n’avez jamais pensé à ça quand vous pompez du gaz - «Ce sont mes os d'une autre vie" (rires). Vous allez à conduire sur la route avec ça ? Aaah! Pas étonnant que vos aspects ne vous aiment pas! (Rires)
 
Alors l'énergie est un problème sur cette planète, mais pas vraiment. Pas vraiment, et c'est la chose étonnante. C'est à une distance proche (il montre une très faible distance) d’une découverte. La question est, la conscience est elle prête pour cette découverte ? Tous les éléments sont là. Beaucoup de travail en laboratoire a été fait, beaucoup de bonnes théories, quelques brevets ont été classés en ce moment au sujet d’une très nouvelle énergie, une énergie propre, une énergie relativement bon marché, et une énergie qui, contrairement au nucléaire, ne va pas faire sauter la planète ou laisser beaucoup de mauvais résidus. C’est très facile et bon marché.
 
C'est vraiment, vous pourriez dire, juste là. Mais la question est, est ce que la population, le système financier, les religions et tous les autres peuvent le gérer ? C'est la question. Si soudain vous pouviez démonter toutes ces lignes à haute tension, si vous pouviez jeter à la poubelle le vieux moteur de votre voiture, si vous pouviez vous passez de toutes ces infrastructures qui soutiennent la distribution de l'Ancienne Énergie, qu'arriverait-il ?
 
VINCE: Chômage.
 
ADAMUS: Absolument ! Merci, Vince. Du chômage massif. Et quel politicien digne de ses mensonges voudrait le chômage? (Rires) Aucun ! Parce que les chômeurs ne sont pas de bons électeurs. Non, ils ne sont pas de bons électeurs. Ils n'ont pas d’allégeance envers quelqu'un ou envers quelque chose.
 
Donc, c’est littéralement une conscience - pas une conspiration, mais une conscience, qui ne dispose pas d'un organisme central ou d'un groupe qui la soutienne, mais une conscience, une partie de la conscience de la Terre - qui retient ce sujet. C'est une sorte de chose bizarre. C’est prêt et cela va changer la vie sur la planète comme vous le savez. Tout le monde deviendrait énergétiquement souverain. Etonnant. Vous n’aurez pas à affronter les niveaux de pollution que vous avez maintenant et tout l’intérêt politique des verts qui va avec. Et c’est ici mes amis. C’est ici.
 
S’il y avait cette indépendance énergétique, cela changerait toutes les infrastructures de soutien. Cela conduirait en fait, à mon humble avis, à un niveau sans précédent de nouvelle créativité sur cette planète. Les gens sortant précipitamment, les gens, comme vous et d'autres qui ont eu des idées - tout d'un coup, vous avez de l'énergie bon marché, presque gratuite, de l'énergie propre - que pourriez vous faire? Il serait incroyable.
 
Donc, au sujet de l’énergie, c'est un problème mondial. Que faisons-nous? Devons-nous sortir nos épées et aller battre tout cette mauvaise conscience qui se cache parce qu’elle veut rester dans l'ancien? (Public dit «Non») Non, non, bien que ça pourrait être amusant. (Rires) Mais non. Regardons sur notre propre énergie.
 
Vous utilisez encore l'ancienne énergie, et je ne parle pas ici des combustibles fossiles. Je parle de l'énergie lumineuse, l'énergie cosmique, la façon dont vous l’amenez dans votre corps, la façon dont vous la transformez dans votre cerveau, la façon dont vous l'amenez dans l'abondance de votre vie.
 
La Nouvelle Energie est juste ici. J'adore cette épée! (Rires) La Nouvelle Energie est juste ici, maintenant. C'est ... Excusez-moi ... c'est sur vos épaules maintenant. Elle flotte autour de vous. C'est juste là, juste au-dessus de vos têtes. C'est là, mais vous ne l’amenez pas à l’intérieur ! Pourquoi ? Parce que vous voulez savoir ... vous voulez lire le livre d’abord, puis vous voulez aller aux ateliers, puis vous voulez une garantie, et vous y allez dedans sur la pointe des pieds. Vous dites, "Ok, j'ai entendu parler de Nouvelle Energie, mais mec, je veux dire, dites moi tout ce que vous savez." Eh bien, je viens de le faire. (Des rires). C’est ça.
 
Elle est nouvelle. Elle fonctionne totalement différemment. Elle n'est pas basée sur des énergies vibratoires ou opposées. Elle est expansionelle. Elle n'est pas relationnelle.
 
L’Ancienne Énergie est relationnelle. Elle se rapporte toujours à une expérience précédente. Elle se construit de cette façon. La Nouvelle Energie est totalement non-relationnelle. Vous pouvez avoir une expérience avec elle aujourd'hui, avec un certain résultat, et demain elle va agir totalement différemment. Et vous prenez une profonde respiration, et vous dites: «Je ne sais pas si je suis prêt pour ça. J'aime que les choses soient relativement prévisibles mais juste un petit peu plus belles qu’elles le sont maintenant ».
 
(Linda lui montre l’heure) Mince! Quelqu'un a changé les montres ! (Il rit) Donc, merci.
 
Alors que faire? Vous êtes des visionnaires. Vous êtes des visionnaires. Vous avez imaginé pour vous-même l'expérience de la Nouvelle Energie, et non pas à travers votre mental, non pas par le processus mental, mais, fondamentalement, en le choisissant, en disant que diable avez-vous à perdre ? Que diable avez-vous à perdre? Juste comme des gens comme M. Jobs, "Qu'est-ce que j'ai à perdre à lancer ces petits appareils de musique? Qu'est-ce que j'ai à perdre? Pourquoi pas? Eh, ils vont écrire de mauvaises choses sur moi », dit-il, « mais ils vont le faire de toute façon. Alors pourquoi ne pas le faire, et si ça marche, alors ils pourront écrire des choses vraiment bien à mon sujet ».
 
Alors, mes chers amis, en terme de votre propre énergie, arrêtez l’ancienne. Autorisez la nouvelle. Permettez-lui de faire partie de votre vie.
 

~ Environnement
 
Suivant sur la liste ... Waouh ! Je dois faire vite. OK.
 
Suivant sur la liste – l’environnement. Ce n’est pas une préoccupation énorme, mais c’en est une sur laquelle nous devons garder un œil. Gaia a une énorme capacité à se nettoyer, s’équilibrer. Bien que souvent, elle prenne des vies humaines - des centaines, des milliers, des millions. Regardez l'Atlantide. Gaia sait comment se nettoyer, mais elle est en train de partir. La question est, savez-vous comment nettoyer cet environnement?
 
Maintenant, une grande chose aiderait l'environnement, ce serait de partir de la vieille énergie et de sortir du vieux chemin financier. Cela aurait un effet énorme. Mais comme cette planète arrive à ces dix milliards d’habitants, il va y avoir plus d'impact sur l'environnement je pense que ce que la plupart des gens réalisent.
 
Les visionnaires que vous êtes pouvez relier ceci à votre propre soi. Ceci est votre être physique, principalement, votre corps, et cela se rapporte à la question, comment vous nettoyez vous ? Comment prenez-vous soin de vous ? Ce n'est pas en faisant des régimes bizarres. Et effectivement M. Jobs confirme ça - Monsieur étrange de tous les régimes étranges - ce n'est pas de cette manière là. Il s'agit de prendre un peu de temps tranquille avec vous, de donner à votre corps la permission de faire son nettoyage, pour prendre soin de lui. Il le fera. Il en a l'intelligence. Il sait comment le faire. Il a juste besoin que vous lui permettiez de le faire.
 
Il nettoiera un cancer, il nettoiera la vieille énergie bloquée. Il va même nettoyer les parties qui stockent l'énergie pour une utilisation ultérieure. Il les nettoiera, ce qui sera gênant au début, parce que vous n’aurez plus besoin de fonction de stockage dans votre corps. La Nouvelle Energie est très dans le présent, vous n'avez donc pas besoin de tous ces vieux endroits de stockage.
 
~ Education
 
Par ailleurs, nous développons une liste ici - et je parle très, très vite en ce moment, désolé les traducteurs, ils rient - parce que nous allons travailler avec cette liste. Le prochain qui vient est un gros, et devrait être numéro un, mais tout ne peut pas l’être - ou peut-être il le pourrait – c’est l’éducation.
 
L’éducation sur cette planète est fondamentalement - toutes mes excuses à ceux qui sont vraiment investis en elle - mais c’est fondamentalement un désastre. Et je ne dis pas ça à cause de la passion des enseignants ou à cause de leur désir de servir, mais à cause des méthodes qui sont utilisées. C’est linéaire. C’est mental. Et c'est intéressant, parce que, comme vous l’avez appris, l'activité mentale ne dure pas dans le temps. Le mental s'oublie lui même. Vous oubliez toutes les choses que vous avez appris mentalement, mais vous vous souvenez de choses comme l’émotionnel ou le drame, l'expérience de la vie, les outils, ce genre de choses. Le truc mental, pfft, il s'en va. Ce n'est pas si important.
 
L'éducation en ce maintenant se focalise sur des activités mentales, très, très mentales. Vous pouvez en apprendre plus, littéralement, en posant votre main sur un livre et ressentir son essence que vous pourriez le faire en l'étudiant. Vous pourriez vraiment beaucoup apprendre si vous vous y immergiez, si vous le lisiez, le sentiez, le voyiez avec vos yeux, le faire passer dans votre mental, mais aussi en y participant. C'est un véritable apprentissage.
 
Donc, pour vous-mêmes, comme des visionnaires, des visionnaires qui ont le potentiel de changer le monde, je mets au défi chacun d'entre vous non pas de trouver à redire sur tout le système éducatif. C'est facile. N'importe qui peut le faire. C’est très facile. Mais quel est le nouvel apprentissage? Ce qui est le nouvel apprentissage pour vous ? Pas pour vos enfants, pas pour les autres Shaumbra, pas pour certaines écoles, mais pour vous. Quelle est la nouvelle façon dont vous allez apprendre? (L'audience donne des réponses telles que «Expérience», «Potentiels», «Intuition», «Imaginer», etc). Toutes ces réponses. Tout ce qui précède. Et je voudrais ajouter une chose à cela - l'absorption. La capacité d'absorber énergiquement, au lieu d'avoir à passer par le mental. Comme je l'ai dit, vous pourriez prendre un livre et absorber les énergies.
 
Maintenant, votre mental va dire: «Ouais, mais tu sais, je vais te donner un test et seras tu capable de relater les faits et les personnages à propos de tout dans le livre? «Hors de propos ! Absolument hors de propos. Les faits sont oubliés. Les faits sont oubliés.
 
La nouvelle éducation concerne l’intuition. Il s'agit d'un ressenti, d’une expérience. Il s'agit de l'essence, et non des faits. Et la chose qui est drôle c’est que ça arrive une fois que quelqu'un commence à en extraire l'essence... (rires car il ramasse la bouteille de tequila) Est-il encore temps?
 
Vous pourriez extraire l'essence de ceci, de cette bouteille de tequila, et de ressentir en elle. Nous allons la faire circuler dans un instant - ouverte ou non ouverte, ça n'a pas d'importance - vous pouvez ressentir en elle. Oh, ouvrons la et faisons passer quelques tasses, si vous voulez bien, à tous ceux qui veulent avoir une gorgée. Nous sommes en train d’apprendre. C'est notre éducation. (Rires) (L'audience répond "Woo!" Et quelques applaudissements) Ouais, donc si nous pouvions avoir des tasses pour tout le monde et la faire circuler. David, pourriez vous utiliser cette épée pour sabrer le haut de la bouteille. (Rires). Oui.
 
Non, sérieusement, j’utilise un peu la langue et les joues, mais j’utilise ceci comme un exemple d'apprentissage. Avant de vous servir, ressentez la bouteille et l'essence de la tequila dans la bouteille. Lorsque vous ressentez l'essence, allez vraiment en elle. Je veux dire, l'essence simple. N’allez pas dans le mental; ressentez seulement. Ensuite, versez en un peu dans le verre et faites passer la bouteille à la prochaine personne pour qu’elle puisse avoir une gorgée.
 
EDITH: Pouvez-vous le ressentir, sans gorgée ?
 
ADAMUS: Absolument. Absolument, mais pour ceux qui vont prendre une gorgée, ou le faire claquer, vous découvrirez que lorsque vous ressentez l'essence d'abord, soudain l'expérience devient différente, plus enrichissante. C'est la même chose pour l'apprentissage ... la même chose pour l'apprentissage. Un livre est comme la bouteille de tequila. Vous le ressentez. Vous ressentez l'essence.
 
Suivant. Lorsque vous lisez le livre, il se passe beaucoup plus de choses. Vous sortez tellement plus hors de lui. C'est le vrai système d'apprentissage - l'essence et l'expérience. Pour le moment ce ne sont que des faits et des personnages sauf l'essence et l'expérience.
 
Continuons notre liste. Nous arrivons presque à la fin, et alors je rassemblerai tout cela en un point brillant.
 
~ Leadership ~
 
Le leadership. Le leadership. (Quelqu'un commence à battre des mains) Oh, ne tapez pas encore dans vos mains. Celui-là va faire mal. Bien. (L'audience commence à verser la tequila)
 
EDITH: Adamus en premier. (Quelqu'un en offre un peu à Adamus)
 
ADAMUS: Pour Linda.
 
GARRET: Voici une tasse supplémentaire. Une tasse supplémentaire.
 
ADAMUS: Nous avons besoin de quelques tasses ici s'il vous plaît. Nous avons seulement quelques minutes. Nous avons beaucoup de travail à faire.
 
Donc le leadership. Le leadership. En ce moment... (rires car Linda goûte la tequila et fait une horrible grimace) Vous n’avez pas ressenti l'essence !
 
LINDA: ça arrache.
 
ADAMUS: Vous n’avez pas ressenti l'essence. (Rires) Reprenez-en simplement. Ayez une expérience sensuelle avec elle. Ayez une expérience sensuelle. (Adamus prend une gorgée) Ahhh ... Ooh, c’était bon. Vous voyez ? Cela a été très sensuel. Eh, mieux vaut essayer encore. (Il prend une autre gorgée)
 
LINDA: Mieux vaut vous que moi.
 
ADAMUS: Ah ! Bien. C'est pourquoi j'ai dit dans dix minutes, coupez tout, parce que je vais être ivre. (Rires) Je savais que cela allait venir.
 
Le leadership. Il n’y a vraiment pas beaucoup de bons leaders en ce monde maintenant - en ce monde – que ce soit dans les affaires, dans les gouvernements ou dans toute autre chose. Les gens ont peur de se proposer pour être des leaders. M. Jobs a été quelque part un leader à sa manière. Il a sans doute fait quelques petites choses différentes, mais il était un visionnaire et au moins il était un leader pour lui-même.
 
Quand vous pensez qui, sur cette planète sont ceux que vous voudriez mener, qui sont les vrais standards, que ce soit au gouvernement, dans la religion ou dans les affaires, il n'y en a pas beaucoup là-bas en ce moment. Cela peut être changé. Cela peut être changé en devenant votre propre chef. Duh. Ah! Duh! Et c'est pourquoi j'ai dit que c’est un grand sujet. Ceci est probablement ... alors que vous av unez «A» dans votre religion, vous avez probablement un «C-», peut-être même plus bas, sur votre propre leadership. C'est un des classements les plus bas. Vous ne vous êtes pas permis de mener. Vous avez un paquet d'aspects qui sont en quelque sorte des prisonniers qui courent dans un asile. (Quelques rires)
 
Vous avez toute cette activité qui est là, mais qui est vraiment responsable? D'une certaine manière vous y résister. Vous ne voulez pas prendre cette responsabilité. C'est plus facile de blâmer les autres. Il est plus facile de suivre les autres. Alors vous évitez le leadership.
 
Je vous demande d'avoir une vision maintenant, une vision de votre propre leadership. Que ressentez vous à vous mener, d’être votre propre soi ? (Linda lui montre à nouveau l'heure) Nous ne devrions pas minuter le temps pour ces choses. Nous devrions permettre que cela soit dans le moment présent, très fluide.
 
Donc, votre propre leader de vous-même - c'est un sujet difficile, parce que vous n'avez pas forcément confiance en vous. Vous ne vous auriez probablement pas élu si vous étiez candidat aux élections. Vous ne savez pas si vous avez ce qu'il faut pour être votre propre chef, alors vous reportez tout le temps. Vous vous en remettez à quelqu'un d'autre, à quelque chose d'autre, et vous reportez. Vous reportez dès maintenant, en disant, «Eh bien, je comprends ce que dit Adamus, mais je vais y penser demain», et vous ne le faites pas. Il y a donc un manque de leadership. C'est un bateau sans... (quelqu'un dit "boussole", un autre dit "gouvernail"). Oui tout ça. Sans gouvernail, sans voile, sans volant, sans moteur, sans rien. C'est juste à la dérive.
 
Être les standards
 
Ce sont les problèmes, ou disons, les conditions d'une planète qui change. Tout ça est en train de se passer maintenant, et tout se passe en vous simultanément. Vous voyez la corrélation?
 
Vous pouvez changer la planète, ou vous pouvez contribuer à ce changement que les gens demandent sur cette planète, en le prenant en vous-même, en développant votre propre leadership, en amenant la Nouvelle Energie, en autorisant l'abondance, et tout ce dont nous avons parlé aujourd'hui. Il ne s'agit pas de sortir et de rejoindre certains comités d'action politique ou de renouveler votre adhésion à un groupe porteur d'énergie. Il s'agit de faire les choses de la liste pour vous-même. Pour vous.
 
Quand vous le faites, cela crée un standard. Cela crée un modèle et une énergie qui rayonne alors dans la conscience de masse. Cela devient une partie de la conscience de masse, une nouvelle aile de la conscience de masse pour ceux qui sont prêts à faire les changements.
 
Vous voyez, en faisant ces choses, vous ne changez pas directement la planète, mais vous fournissez à la planète les outils, le format ou l'essence pour qu'elle puisse changer elle même – ou quiconque voulant avancer, quiconque voulant le faire.
 
Peut-être que cette planète va décider de rester où elle est - de retour à une vieille énergie - sans avoir vraiment cette explosion de conscience qui est prête à arriver. Peut-être. Mais peut-être qu’avec le travail que vous faites, la vraie raison pour laquelle vous êtes là, cela va fournir cette dernière étincelle, cette dernière impulsion pour cette grande percée de la conscience. Cette grande percée.
 
Mais avant de faire ma déclaration de clôture, parce que quelqu'un me presse au sujet du temps aujourd'hui, laissez-moi souligner deux autres problèmes qui en fait, passent au dessus des autres, en fait prennent une plus haute priorité. Ils sont un peu plus difficiles à comprendre. Deux problèmes, et vous verrez cela en vous-même, et peut-être le verrez vous comme un problème ou comme une condition de la planète.
 
Deux choses supplémentaires
 
Tout d'abord, c'est une ère mentale. C’est le summum de l'activité mentale de l'Atlantide. Le summum de cette activité ne s'est pas produit en Atlantide, cela se produit ici en ce moment. Les choses sont devenues mentales avec une très petite créativité et une très petite vision. Tout est dans le mental. Le mental est merveilleux jusqu'à un certain point, mais il est très limité. Très, très limité.
 
Vous disposez d'un réseau très mental, et un réseau mental - réseau de la conscience - reste en lui-même. Il est incestueux, et savez-vous ce qui se passe en cas d'inceste. Cela finit par causer beaucoup de modèles perturbants. Pourquoi? Parce qu'en fin de compte il veut lui-même se faire exploser car il ne peut pas rester dans ce genre de réseau confiné.
 
Vous avez un réseau de la conscience de masse très mental. Quelque chose doit le sortir de là ou, soit il sera fera exploser, ou soit il implosera, l'un des deux. Il ne peut pas continuer comme ça.
 
C'est ce qui se passe avec vous personnellement en ce moment. Vous êtes en train de sortir de votre réseau mental, et c'est l'enfer, parce que vous essayez de le faire à partir de votre réseau mental. Et ça ne marchera pas. L'influence extérieure doit venir d'ailleurs. Par votre intelligence divine. C'est votre Vous. C'est votre Je Suis. Vous ne pouvez pas penser votre chemin dans l’illumination. Vous ne pouvez pas penser votre façon de sortir de votre mental. Alors l'ère mentale est le numéro un.
 
Étroitement liée à ça se trouve l'hypnose. (Quelqu'un remet la pendule à l’heure) Vous pouvez revenir un peu en arrière. (Rires)
 
Alors le numéro deux c’est l'hypnose - et nous en reparlerons plus lors de notre prochaine réunion - mais l'humanité est fondamentalement hypnotisée et elle aime ça. Les gens l’ont demandée et ils l’ont eue. Ils ne pensent pas par eux-mêmes, ils n’agissent pas d’eux-mêmes ou ne font pas d’eux-mêmes. Ils sont devenus paresseux et léthargiques. Et même si je leur ai dit "Vous êtes tellement hypnotisés» - je vous parle pas, mais c’est comme si je leur parlais - "Vous êtes tellement hypnotisés», ils auront ce grand sourire sur le visage aussi longtemps qu'ils auront un peu de cirque et de gâteaux, un peu de plaisir juste pour les maintenir en activité.
 
Alors l'hypnose est un gros problème. Comment pouvez-vous aller au-delà de l'hypnose?
 
SHAUMBRA 2 (femme): Par le choix.
 
ADAMUS: Le choix. Merci. Merci. Avez-vous eu une récompense aujourd'hui? Vous en avez une maintenant. Vous en avez une autre. C'est brillant. Ah ouais.
 
LINDA: Est-ce qu'elle en a une autre? Elle en a une autre.
 
ADAMUS: Une autre. Le choix. Voilà comment vous pouvez le faire en tant que visionnaires pour cette planète - faire un choix pour vous-même. Travailler avec des choix.
 
Alors, mes chers amis, mettons cela en résumé dans nos dernières minutes.
 
Prenons une grande respiration.

 Être les Visionnaires
 
Pourquoi êtes-vous ici ? Espérons que c'est pour des choses comme la joie, parce que vous avez passé beaucoup de temps sur cette planète. Vous avez sacrifié beaucoup de vies, beaucoup donné. Heureusement que dans cette vie vous pouvez simplement profiter. Profitez de la nature sensuelle de cette incarnation.
 
Si vous le faites, si vous vous immergez en elle, si vraiment vous entrez dans la simplification distillée de vous-même, vous allez vraiment être en mesure de prendre toute cette réalité physique avec vous et vous ne serez plus jamais coincés en elle, pris au piège ou perdus en elle, mais toujours en mesure de l’expérimenter, peu importe où vous allez dans toute la création. Vous manifestez instantanément le physique, juste parce que vous le pouvez, mais ne resterez jamais coincés en elle.
 
Deuxièmement. Deuxièmement, j'ai demandé pourquoi êtes-vous ici? Vous êtes ici parce que vous êtes des visionnaires. Vous êtes des visionnaires. Tout comme Steve Jobs était un visionnaire des appareils d’autonomie personnelle, vous êtes les visionnaires de la souveraineté. Visionnaires de la souveraineté. Cela commence avec vous. Ne passez pas tout votre temps à essayer d'imaginer la planète avec tout le monde heureux allant à une grande fête de Kumbaya. Imaginez ça pour vous-même. Ayez la vision pour vous-même.
 
Imaginez l'abondance. Imaginez le flux d'énergie. Imaginez toutes ces choses dont nous avons parlées aujourd'hui. Alors, lorsque vous l’avez fait pour vous-même, cela crée cette nouvelle dimension dans la conscience de masse qui a le potentiel pour les gens qui sont prêts à changer leur vie, une personne à la fois. Il y a le potentiel de changer cette planète.
 
Vous avez passé un long moment en tant que porteurs d'énergie sur cette planète Terre. Vous êtes venus l'aimer chèrement. Vous avez connu aussi ses défis. Vous avez passé beaucoup de temps ici. Vous pouvez laisser aller ces vieux résidus de porteurs d'énergie. Et nous vous invitons aujourd'hui - Steve Jobs, Adamus Saint-Germain, Kuthumi, qui a rit et dont la présence a été persistante - nous vous invitons à être les visionnaires. C'est pourquoi vous êtes ici – pour imaginer pour vous-même cette nouvelle réalité, pour ensuite la partager avec tout le monde. C'est ce qui change cette planète.
 
Avec cela, mon temps est écoulé. John Kuderka se demande s’il doit couper le micro.
 
Donc, avec cela, je vais dire à la hâte ces mots célèbres: Tout est bien dans toute la création.
 
Soyez dans la vision. Merci.










 

 

 

_________________
"L'humilité sert à agir avec puissance"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité







MessagePosté le: Mar 29 Nov - 10:22 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LES ENFANTS DE L'UN Index du Forum >>> SPIRITUALITE >>> SHAUMBRA Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo