LES ENFANTS DE L'UN Index du Forum LES ENFANTS DE L'UN
BONJOUR ÊTRETÉ ! La route de l'Unité, de la fusion avec le SOI s'ouvre à nos cœurs ardents et nos yeux émerveillés
 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
Où est donc restée l'ivraie ? -

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LES ENFANTS DE L'UN Index du Forum >>> SPIRITUALITE >>> De l'ALPHA à l'OMEGA
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maori
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Lun 10 Oct - 09:51 (2011)    Sujet du message: Où est donc restée l'ivraie ? - Répondre en citant

ShaNiraa - Lettre aux enfants de la Lumière (LAEL) : Où est donc restée l'ivraie ? -
     

     
Aloha chers « assis dans la tempête » !
     

 
    
Cela fait maintenant un certain temps que je vous ai adressé une lettre. Mais je viens juste de décider de mettre fin à mon « hibernation », qui cette fois-ci est passée sans transition dans la fatigue du printemps et a duré en grande partie tout l’été, afin d’écrire quelques lignes avant la prochaine attaque de fatigue (probablement dans quelques heures).     

 
    
Enfin nous sommes en automne et l’hibernation est à notre porte !     

 
    
Oui, nous tous, nous nous sommes déjà habitués - l’un plus, l’autre moins – à cette fatigue à tous les niveaux. Le corps semble avoir trouvé dans le sommeil sa nouvelle occupation préférée. Même si ces phases alternent parfois avec des nuits interrompues par plusieurs phases de réveil perturbantes. S’ajoute encore à cela la fatigue générale concernant ce monde ancien avec toutes ses injustices, avec toute sa violence et ses règles vides de sens. Et, contrairement à nous, ce monde ne semble pas se fatiguer dans la vaine tentative de se maintenir en vie.     

 
    
Mais une fin semble en vue, car de plus en plus de gens prennent conscience qu’un grand changement se prépare, doit se préparer. Même si les différents groupes n’arrivent pas à se mettre d’accord sur l’aspect qu’aura ce changement ni combien de temps, il faudra encore l’attendre, respectivement combien de temps il durera en fin de compte.     

 
    
Compte tenu de l’accélération du temps qui augmente très rapidement depuis quelques années (plus d’événements dans des délais toujours plus courts) et de la dissolution du sentiment du temps linéaire en nous (ce qui, selon les informations du monde spirituel, entraînera des changements à l’extérieur qui dépassent notre imagination), je crois réellement que des événements proches peuvent se succéder coup sur coup. Il suffit de s’informer pour voir tout ce qui se passe déjà maintenant. Et par informer, je ne veux pas dire les nouvelles mainstream (1) telles que le journal télévisé que, dans ma dernière lettre,  j’ai rebaptisé « La théorie du jour » ou N-TV et que j’appelle entre-temps affectueusement TV des mensonges de circonstances. Là on trouve tout au plus des diversions plus ou moins amusantes de ce qui se passe réellement sur notre belle planète bleue.     

 
    
La bonne nouvelle est : de plus en plus de gens prennent conscience de cela. Si, il y a 5 ans, quelqu’un mentionnait lors d’une réunion qu’il ne lisait pas le journal, il était vite tourné en dérision et considéré comme ignorant. Aujourd’hui, si je dis que ne lis aucun journal parce que je ne crois plus les histoires mensongères qui y sont relatées, alors la majorité réagit par un hochement approbateur de la tête et avec la phrase : « Moi aussi, j’y ai déjà pensé ! »     

 
    
Pourtant les médias semblent encore continuer gaiement. Mais là aussi le fouillis s’éclaircit visiblement, comme l’a montré un documentaire diffusé récemment par la télévision publique au sujet du 09/11 (2).     
Comme chaque année à cette date, on a pris soin de rappeler à l’humanité le vieux mensonge d’un attentat terroriste, telle une suggestion qui a été répétée afin d’empêcher que les gens puissent penser par eux-mêmes. Mais voilà – une lueur d’espoir, un documentaire qui a osé poser toutes les questions ouvertes à la télévision publique.     

 
    
     
Quelque chose est en train de se passer…     

 
    
Mais venons-en à la qualité de l’époque actuelle et à la raison du titre « Mais où est donc restée l’ivraie ? » : « L’ivraie se sépare du bon grain, mais quelque part chacun croit que le bon grain, c’est lui. » Cette phrase me trotte en tête depuis des semaines. Ce phénomène est visible aussi bien au niveau collectif qu’au niveau personnel. J’observe partout que des couples se séparent, que des amitiés prennent fin, qu’on ne peut plus faire semblant que tout est harmonieux si ce n’est pas le cas. Même parmi les travailleurs de la Lumière il y a des tendances de séparation, et cela bien qu’au fond nous aspirons à une évolution en direction de l’unité !     

 
    
Comment est-ce possible ?     

 
    
De mon côté j’ai remarqué que je n’ai tout simplement plus envie de certaines formes de confrontation et de discussion. Et lorsqu’il s’agit de la vérité supérieure, il n’y a tout simplement  plus rien à discuter. Il est vraiment temps de prendre conscience qu’il ne peut y avoir de mots pour la vérité derrière toutes les illusions de ce monde matériel, puisque ÊTRE est la seule vérité !     

 
    
JE SUIS (amour).     

 
    
Et tout le reste, ce ne sont tout simplement que des expériences illusoires que fait le JE SUIS.     

 
    
N’est-ce pas là le message de base qui sous-tend tous les enseignements, anciens et nouveaux, sur lesquels s’appuie la voie spirituelle ?     

 
    
Alors pourquoi discuter pour savoir si les extraterrestres sont mensonge ou vérité, si le karma est quelque chose qui doit être résolu ou s’il est une doctrine erronée comme celle du ciel et de l’enfer, etc. ?     

 
    
La question qui se pose à moi de façon de plus en plus claire, est plutôt : Avons-nous le courage d'abandonner tout ce que nous avions cru être notre vérité et de nous placer tout nu devant le Créateur en disant : JE SUIS !?     

 
    
À de nombreux égards, c’est exactement cela que la nouvelle qualité de époque nous invite à faire, et chacun de la façon qui lui convient. Peu importe que tu te désignes comme un travailleur de la Lumière, comme un catholique, comme un athée, comme un être réaliste ou comme toute autre chose. Ce ne sont que des constructions de croyances qui se réfèrent à la perception subjective de l’individu. Et toutes ces structures sont maintenant secouées.     
Seulement, chacun y réagit à sa manière personnelle.     

 
    
De manière générale, une certaine irritation collective est perceptible depuis quelques mois déjà, car l’être humain n’abandonne pas volontiers d’anciennes habitudes. Et il n’y a rien qui nous soit plus familier que notre vérité personnelle concernant le monde.     

 
    
C’est ainsi que la majeure partie du grand public réagit par la colère, ce qui en ce moment peut parfois être bien difficile pour ceux parmi nous qui ont de l’empathie. Certains combattent ce qu’ils croient être le côté sombre, d’autres lui tournent le dos, d’autres encore, parmi lesquels je me compterais entre-temps, sont tout simplement devenus trop fatigués pour accorder encore beaucoup d’attention/énergie à tout cela.     
Et bien qu’en fonction des événements, on pourrait croire que l’ivraie se sépare du bon grain, force est de constater qu’en même temps nous nous trouvons tous dans le même bateau. C’est peut-être à cause de cela que chacun croit qu’il est le bon grain ?     

 
    
Ou bien est-ce la dissolution de la dualité ? Si nous commençons à prendre définitivement et véritablement conscience du fait que la séparation n’est qu’une structure qui malgré tout se trouve dans l’unité. Et vu que toutes les structures de nos vérités sont maintenant secouées, celle-ci ne fait pas exception. Car toute vérité qui voudrait nous faire croire qu’elle est séparée de la vérité des autres est une structure de séparation.     

 
    
Le monde spirituel me fredonne « JE SUIS » pendant que je m’emploie à mettre de l’ordre dans les pensées qui tournent dans ma tête en raison de la qualité de l’époque.
 
    

 
    
Je ne peux que vous conseiller de vous abandonner à la force de ces mots et à la force de la respiration lorsque vous vous sentez dépassés par les innombrables visions du monde et les vérités à l’extérieur (et aussi à l’intérieur).     

 
    
D’aucuns vous tourneront le dos lorsque vous ne vous laissez pas convaincre par leur vérité, d’autres vous tourneront le dos parce qu’ils n’aiment pas votre vérité. Peut-être tournerez-vous le dos à certains parce que vous ne voyez aucun sens à discuter de vérités, mais peut-être aussi que vous aurez envie de conserver votre vérité parce que, sans elle, vous vous sentez trop désorientés. Oui, cela aussi est en ordre.     

 
    
Chaque vérité est bénie et chaque vérité a le droit d’exister !     

 
    
Certes, la qualité de l’époque actuelle nous invite à prendre conscience que toutes nos vérités sont des illusions, elle nous invite à nous présenter nus devant le Créateur qui est UN avec nous dans l’état éternel JE SUIS.     

 
    
Mais il s’agit plutôt de prendre une décision que du fait de ne plus pouvoir croire en rien. Une décision en ce sens qui nous choisissons d’être en ce qui concerne notre vérité. Nous sommes les créateurs de notre réalité. Si le Créateur est le JE SUIS éternel, alors la création est la réalité et donc la vérité créée par chaque JE SUIS.
 
    

 
    
Et ainsi, chaque vérité est à la fois aussi bien vérité qu’illusion.     

 
    
La dualité se dissout dans cette prise de conscience et c’est justement là que naît la liberté absolue. C’est précisément là qu’il n’est plus nécessaire de donner des leçons, encore moins de combattre ceux qui menacent notre vérité. Il n’est même plus nécessaire de tourner le dos à ceux qui soutiennent une vérité différente de la nôtre.
 
    

 
    
Si nous acceptons notre énergie créatrice, alors nous sommes libres de créer la vérité qui nous réjouit le plus dans notre individualité. Et, si nous le choisissons, nous avons en même temps la possibilité d’expérimenter les vérités de tous les autres dieux créateurs, sachant que la diversité de Dieu est infinie et offre de l’espace pour toutes les vérités. Cet espace est cependant vide et imprégnée de l’unique et dernière vérité qui est « JE SUIS (amour) ».     

 
    
Ainsi, il se peut que l’ivraie se sépare du bon grain et que chacun croit être le bon grain. Il se peut que les mondes se séparent en un monde nouveau et en monde ancien, peut-être qu’ils se séparent même en de nombreux mondes où il sera permis à chacun de faire l’expérience de sa vérité dans l’espace infini du JE SUIS ?     
Laissons-nous surprendre !     

 
    
Personnellement je pense que cela pourrait être une raison possible du fait que le monde spirituel nous invite depuis des années à rêver nos rêves les plus fous, peu importe ce que le monde extérieur en dit.     

 
    
La qualité de l’époque actuelle nous invite plus que jamais à abandonner ce que nous avons considéré comme notre vérité et à nous demander quelle vérité nous voulons vraiment vivre. Il ne s’agit pas de la vérité que notre raison trouve la plus réelle, mais de la vérité qui réjouit le plus notre cœur.     

 
    
Lorsque nous prenons conscience que nous sommes les créateurs de notre réalité et que la réalité est quelque chose de profondément subjectif, alors nous prenons également conscience à quel point il était ridicule d’éviter les autres, de leur donner des leçons, de les mépriser, voire même de les condamner parce qu’ils ont adopté une autre vérité que nous.     

 
    
Tout a le droit d’être. Si des personnes se détournent de vous parce qu’elles ne partagent pas votre vérité, alors bénissez-les. Si on secoue votre vérité, alors demandez-vous si cette vérité est vraiment une vérité du cœur ou plutôt une vérité de la raison, car c’est avant tout les vérités de la raison qui sont maintenant plus que jamais secouées.     

 
    
Par exemple, les peurs existentielles ou les peurs de l’avenir se réfèrent toujours à de telles vérités, aux réalités qui ne correspondent pas au choix de votre cœur. Si vous êtes confrontés à des peurs de cette nature, alors demandez-vous quelle vérité concernant qui vous êtes doit encore être abandonnée, doit encore être reconnu comme illusion.     

 
    
Toutes sortes de symptômes physiques peuvent également déclencher de vieilles peurs par rapport à d’anciennes vérités poussiéreuses. Pour beaucoup, la transformation physique en fait partie en ces moments et les symptômes ne pourraient pas être plus différents et individuels     
.     
À l’intérieur comme à l’extérieur – et plus votre vérité intérieure se modifie, plus l’extérieur se modifie également et votre corps physique en fait partie.     

 
    
Abandonner une ancienne vérité fait parfois mal, bien que cela ne doive pas être le cas, mais le soi de notre personnalité ou l’ego a tendance à développer une forme d’angoisse de la mort lorsqu’il s’agit d’abandonner d’anciennes habitudes/vérités.     
Cette angoisse de la mort peut aussi se refléter dans de nombreux symptômes physiques. La peur de mourir est profondément enracinée en nous, même si la tête l’a reconnu mainte et mainte fois comme une illusion. En ces derniers jours, semaines et mois, beaucoup parmi nous seront confrontés aussi avec cette peur profondément enracinée. Mais ici aussi il s’agit uniquement de décider qui nous sommes réellement par rapport à notre vérité : mortel ou immortel ?     

 
    
Si, grâce à notre présence JE SUIS, nous sommes les créateurs de notre réalité, alors il n’y a personne qui peut répondre à notre place à cette question, hors mis nous-mêmes.     

 
    
Comme jamais auparavant nous serons invités en ce moment à prendre une décision concernant nos vérités, ce qui implique en même temps la prise de conscience que chaque vérité est une illusion. Cette prise de conscience s’accompagne de la prise de conscience que toutes les discussions et toutes les luttes des derniers millénaires étaient absurdes. Déjà rien que cette prise de conscience a le pouvoir de transformer notre monde en un monde nouveau.     

 
    
Personnellement je m’imagine ce monde merveilleux. Un monde où nous nous rencontrerons, où nous ne nous creuserons plus la tête à propos de la vérité et où nous ne discuterons plus de la vérité, où nous ne corrigerons ni ne raillerons plus les autres vérités, mais où nous aurons la curiosité d’un enfant, sachant que toute vérité est à la fois réalité et illusion.     

 
    
Alors nous pourrons enfin rencontrer l’autre sans jugement, dans une attente joyeuse et avec l’invitation : « Vas-y, parle-moi de ta vérité. »     

 
    
Dans cet esprit, chers amis, je vous envoie affectueusement de la poussière d’étoiles, si vous le souhaitez.     
JE SUIS
Shari
 
    
(et cela jusqu’à ce que je me décide pour une autre vérité)


http://ashtar.sheran.free.fr/ashtar-sheran.htm
 
  
   
  
(1) En anglais dans le texte. En anglais dans le texte.  Mainstream : courant dominant.
(2) La vidéo (en allemand) est à voir sur le site : http://www.sternenkraft.at/channeln/channelings/september-2011/
 
     
Traduit de l'Allemand par Sophia (Belgique).     
Le texte original se trouve en allemand sur : http://www.sternenkraft.at     
Ce texte peut être reproduit, diffusé et utilisé en public à condition de : citer les auteurs tel qu’ils se sont définis eux-mêmes (http://www.sternenkraft.at). Le texte ne peut pas être retravaillé ou modifié. En cas de diffusion, les personnes qui lisent/écoutent ce texte doivent être informées des conditions de la licence de ce texte. Chacune de ces conditions peut être annulée après un accord écrit des auteurs/ayants droit.     
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Lun 10 Oct - 09:51 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LES ENFANTS DE L'UN Index du Forum >>> SPIRITUALITE >>> De l'ALPHA à l'OMEGA Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo