LES ENFANTS DE L'UN Index du Forum LES ENFANTS DE L'UN
BONJOUR ÊTRETÉ ! La route de l'Unité, de la fusion avec le SOI s'ouvre à nos cœurs ardents et nos yeux émerveillés
 

   FAQ  -  Rechercher  -  Membres   -  S’enregistrer   Connexion
Le Mal et le Jugement

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LES ENFANTS DE L'UN Index du Forum >>> SPIRITUALITE >>> PHILOSOPHIE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Maori
Invité


Hors ligne




MessagePosté le: Mar 23 Aoû - 11:12 (2011)    Sujet du message: Le Mal et le Jugement Répondre en citant

Le Mal et le Jugement
La Paille, la Poutre, la Concentration et l'Attention



 
Citation:




Il est écrit, dans le Nouveau Testament, à peu près ceci : " Enlève la poutre de ton œil avant de voir la paille chez autrui ". Et C.G. Jung d'ajouter, avec une bonne dose d'humour : " … car il est très difficile de voir à travers une poutre ". Il y a aussi un certain bon sens dans des expressions enfantines, telles que " C'est celui qui le dit qui l'est ". Souvent, les plus grandes vérités se retrouvent dans les mots les plus simples.

Voici un extrait des " Diables de Loudun " de Aldous Huxley :

" Les effets d'une concentration trop intense et trop prolongée sur le mal sont toujours désastreux. Ceux qui ne font pas campagne pour Dieu en eux-mêmes mais contre le diable chez les autres, ne réussissent jamais à rendre le monde meilleur ; ils ne font que le laisser tel quel, ou même visiblement plus mal en point qu'il ne l'était avant qu'ils ne partent en croisade. En nous penchant primordialement sur le mal, quelles que soient nos intentions, nous invitons le mal lui-même à se manifester.

Nul ne peut se concentrer sur le mal, ni sur l'idée du mal et s'en sortir indemne. Il est excessivement dangereux d'être contre le diable plus que l'on est pour Dieu. Tous les croisés sont menacés de perdre la raison. Ils sont hantés par la malice qu'ils attribuent à leurs ennemis et qui devient, en quelque sorte, une partie d'eux-mêmes. "

Le court extrait ci-dessus est volontairement… extrait de " Les gens du mensonge " de Scott Peck. Tout en abordant le mensonge et le mal, du particulier au général, en narrant des exemples simples, ensuite de plus en plus subtils, pour enfin, de façon très positive, aborder une psychologie du mal au niveau planétaire, Scott Peck nous rappelle que Jésus n'a pas dit de ne pas juger mais de s'examiner soi-même avant de porter un jugement sur autrui.

La conscience EST fragmentée
et tout jugement extérieur est l'expression d'une résistance, d'une volonté de cacher, de camoufler, de refouler ses propres conflits intérieurs.

" In Lak'èch " (" Je suis un autre toi-même ") est correct, mais il faut nuancer. L'autre n'est pas le reflet exact du miroir de soi-même. La meilleure image est celle du miroir concave ou convexe, en fonction des positions respectives de l'observateur et de l'élément (ou des éléments simultanés, ou de la personne) observé, ou d'un " double cône de résonance électromagnétique ". Tout l'Univers est l'expression de soi. La personne en face de soi est celle qui résonne le mieux à l'instant T et le reste des circonstances est, toujours à l'instant T, de moindre résonance. L'instant T est la somme des pensées (internes et externes), résultat du passé, du présent mais aussi du futur (mais cela nous emmènerait trop loin dans la notion du temps).

" Les effets d'une concentration trop intense et trop prolongée sur le mal ". Remarquez le terme " concentration ". Ce terme est très important, car il faut saisir, par l'attention, justement, toute la différence entre la " concentration " et l' " attention ". La " concentration " (" autour du centre ") focalise l'activité cérébrale sur un point bien précis (vers le centre) alors l' " attention " consiste en ceci : " être attentif " (à tout). L' " attention " induit tout naturellement l'expansion.

La concentration est normalisatrice. L'être qui se concentre va comparer le connu avec le connu (donc son propre conditionnement antérieur. Exemple : " d'accord, pas d'accord "). Comparer le connu avec le connu ne peut mener qu'à l'autodestruction. L'attention est " expansive " : l'être qui est attentif utilise toute sa conscience pour l'observation de ce qui est. C'est par la concentration que la conscience se fragmente et par l'attention qu'elle se défragmente. Par ailleurs, dans le cerveau, la concentration produit des ondes bêta (généralement destructrices, qui fragmentent) alors que l'attention produit une majorité d'ondes alpha et thêta (reconstructrices, qui défragmentent).

En physique (et on peut expliquer ça de multiples façons), l'observation répétée d'un phénomène tend à le stabiliser, à le normaliser, à le fixer. Tout dépend du regard de l'observateur, de ses attentes, de ce qu'il s'attend à observer en fonction de ses connaissances, donc du connu. En science, on ne peut prouver qu'un phénomène qui se répète. D'où la multitude d'exceptions inexplicables qui sortent du champ du " connu ".

La concentration excessive sur le " mal " ne fait que le renforcer. Tant aux plans individuel que collectif.

On peut imaginer les désastres que peut produire un groupe de personnes rassemblées autour d'une table et croquant à belles dents une personne absente, car la pensée ainsi focalisée sur autrui a, par résonance électromagnétique, un effet instantané destructeur. Cette pensée globale focalisée peut, aussi, créer une entité illusoire, qui devient ensuite indépendante.

Une pensée Lakota vient à l'esprit, elle exprime ceci : " Quand tu envoies une flèche empoisonnée vers autrui, tu crois qu'elle s'est perdue quelque part mais elle a fait le tour de l'Univers et, alors que tu l'as oubliée, elle vient immanquablement, un jour, se planter dans ton dos ". Certains disent que l'effet est multiplié par 7, c'est possible, qui sait… Il est donc préférable d'envoyer des fleurs… fille joie

Sur un plan collectif, " Lutter contre " ne fait qu'accorder plus de pouvoir aux " ennemis ", renforcer les antagonismes, et produire l'effet escompté, à cause d'une ignorance relative des lois universelles. Nos pensées (ou plus exactement les espaces entre nos pensées) créent le monde tel qu'il est. La " croisade contre le mal " (qui dure depuis toujours) ou contre le " diable ", la " lutte contre le chômage ", " contre le racisme ", etc. n'ont jamais fait qu'amplifier les phénomènes. Quant aux dégâts épouvantables provoqués par le négativisme quotidien propagé par les médias… A ce propos, mais ce serait trop long, la télévision envoie des ondes alpha relaxantes et, génère, par l'effet relaxant, plus… d'espaces entre les pensées chez le téléspectateur (c'est dans ces espaces que se trouve le champ de la potentialité, donc de la réalité à venir). Mais, d'un autre côté, si ces médias existent, c'est qu'ils font partie du champ de la conscience de chaque individu, une part parfois infime, parfois importante (car tout dépend du cône de résonance personnel), toujours fonction de l'état d'éveil.

La conscience est fragmentée et la pensée est chaotique. Ou, beaucoup mieux : elle est souvent fragmentée, souvent chaotique, mais aussi, souvent attentive et claire.

La meilleure façon de changer un système est de l'observer, tel qu'il est, de façon attentive, sans jugement, sans comparaison, sans degré de valeur, et de s'en détourner. C'est par cette simple observation de ce qui est que ce qui est disparaît de notre champ individuel de la conscience, et diminue d'intensité. Ce qui disparaît de notre champ individuel disparaît progressivement du champ collectif et c'est ainsi que la conscience redeviendra entière.

Toute vérité ne peut être comprise que de façon paradoxale, par l'attention totale.





-Dominique-
Silver-Wolves.Com

http://silver-wolves.com/articles/attention.htm
Revenir en haut
Publicité







MessagePosté le: Mar 23 Aoû - 11:12 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
aapm



Hors ligne

Inscrit le: 01 Juin 2011
Messages: 386

MessagePosté le: Mar 23 Aoû - 20:46 (2011)    Sujet du message: Le Mal et le Jugement Répondre en citant

Très chouette ce texte !
merci1 Wink
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé







MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:51 (2018)    Sujet du message: Le Mal et le Jugement

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    LES ENFANTS DE L'UN Index du Forum >>> SPIRITUALITE >>> PHILOSOPHIE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  


Portail | Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Thème réalisé par SGo